Essaouira : Ils tuent leur sœur mentalement malade

Essaouira : Ils tuent leur sœur mentalement malade

Samedi 19 juin. Dans une demeure à la commune urbaine d’El Hanchane relevant de la province d’Essaouira, une altercation éclate entre deux sœurs dont l’une souffre de troubles mentaux.

Leur frère les rejoint. Leur vieille mère, sourde, qui se tient dans un coin de sa chambre, n’entend évidemment rien. Elle remarque quand même que bizarrement il n’y a personne dans les quatre coins de sa demeure, ni ses deux filles, ni son fils. Alors que de coutume, sa fille qui souffre de troubles mentaux, âgée de quarante-cinq ans, ne sort jamais de chez elle. C’était suffisant pour qu’elle nourrisse des inquiétudes. Nonobstant, elle continue à chercher à travers sa demeure. Finalement elle la trouve dans un coin d’une chambre… mais corps sans vie.
Alertée, une brigade des gendarmes de la section d’Essaouira épaulée par les limiers de brigade scientifique se dépêche sur les lieux. Dès le constat d’usage, ils remarquent que le cadavre présente des fractures, des contusions et d’autres traces de violences.

Les enquêteurs apprennent que la victime ne demeure qu’en compagnie de sa mère, sa sœur et son frère. Les enquêteurs interpellent ce dernier. Dès le départ, ils remarquent des égratignures au niveau de ses mains et de son cou. Alors tout naturellement ils lui demandent ce qui lui est arrivé. Dos au mur, il crache le morceau. Il avoue qu’une prise de bec entre ses deux sœurs a nécessité son intervention. Mais lui et sa sœur se sont emportés et l’irréparable s’est produit. Ils l’ont maltraitée jusqu’à ce qu’elle ait rendu l’âme. Maintenant il fallait trouver la sœur.

Pour ce, les enquêteurs ont effectué un ratissage de toute la région. Mais, en vain. Il fallait attendre le dimanche juin, vers le soir, pour la trouver cachée sous les bottes de foin emballées dans leur écurie. Elle a été retrouvée dans un état de santé lamentable pour être évacuée vers l’hôpital Sidi Mohammed Ben Abdellah avant d’être soumise aux interrogatoires.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *