Faits-DiversUne

Fès : Mécontent du partage d’un bien, il commet un parricide

© D.R

Pour avoir tué son père, un jeune homme, repris de justice, âgé de vingt-six ans, a été maintenu en détention préventive à la prison de Bourkayez à Fès.

Le crime a eu lieu dans la région de Ras Al Ma relevant de la commune Aïn Chkef, province de Moulay Yaâcoub. Le jeune homme, semble-t-il, était mécontent de la part qui lui est revenue après que son père a vendu un bien et l’a partagé entre lui et ses frères et sœurs issus d’un second mariage.

L’enquête menée par les éléments de la gendarmerie royale a révélé que le père avait vendu une partie de ses biens immobiliers pour un montant de 10 millions de dirhams. La réclamation de toute sa part de la vente a envenimé la discussion qui s’est déclenchée entre lui et son père.

Hors de lui, le fils a commencé à cribler le corps de son père de coups de couteau avant d’aller se réfugier chez sa mère au quartier Bensouda, à Fès où il a été arrêté. Lors de son interrogatoire, il a tenté de nier les faits, mais les gouttes de sang qui maculaient ses effets vestimentaires l’ont obligé à cracher le morceau.

Articles similaires

EconomieUne

Revenant à 11,81 milliards de dirhams à fin mai : Le déficit budgétaire continue de s’alléger

Les recettes fiscales brutes se sont chiffrées à 126,8 milliards DH contre...

SociétéUne

HCP : 110.000 enfants travaillent au Maroc

En 2023, 110.000 enfants étaient engagés dans une activité économique. Cela dit,...

CouverturePolitiqueUne

Interaction avec le parlement : Le gouvernement dresse le bilan

Pas moins de 140 projets de lois déposés, 580 réunions des commissions...

EditorialUne

Enfance confisquée

La place naturelle d’un enfant de moins de 17 ans est l’école...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus