Fkih Ben Saleh : Un drogué viole une octogénaire

Fkih Ben Saleh : Un drogué viole une octogénaire

Drogué, soûlard et noctambule, chaque jour, ce jeune homme de vingt-quatre ans ne rentre chez lui, au douar Ouled Rkiâa relevant de la commune rurale Ahl Merbaâ, dans la province de Fkih Ben Saleh, que vers l’aube.

De coutume, ce repris de justice qui avait purgé quelques peines d’emprisonnement pour trafic de drogue, coups et blessures à main armée et vol ne reculait pas devant la moindre mauvaise idée qui lui passait par la tête. C’est ce qui lui est arrivé ce mardi 6 juillet, vers 2 h du matin, lorsqu’il a pris sa dose de drogue. Il cherchait coûte que côute une femme pour assouvir ses besoins bestiaux. Du coup, il a pensé à cette femme de quatre-vingt-un ans, qui occupe toute seule sa demeure. Ses enfants sont tous des ressortissants marocains à l’étranger. Tout le douar plonge dans le sommeil lorsqu’il s’approche de la demeure de cette octogénaire. Sans trop réfléchir, il franchit le mur pour se retrouver à l’intérieur. Certes, ayant entendu du bruit, elle commence à demander secours, mais il se jette rapidement sur elle. Avec l’une de ses deux mains, il lui ferme la bouche tout en la menaçant avec un couteau qu’il porte avec l’autre main. Elle le supplie de ne pas la toucher et de prendre tous les objets qu’il veut.

Mais en vain. En un clin d’œil, il lui ôte son pantalon, déboutonne le sien et la viole. Après quoi, il prend la fuite. Dans un état lamentable, elle sort de chez elle, vers l’aube, pour frapper à la porte de ses voisins qui alertent les gendarmes dès qu’ils apprennent ce qui est arrivé à cette femme. Elle est évacuée vers l’hôpital. Les éléments de la gendarmerie royale se dépêchent sur les lieux pour entamer une enquête minutieuse soldée, mercredi 7 juillet, par l’arrestation du mis en cause. Avouant son crime, ce dernier a été traduit, samedi dernier, devant le parquet général près la Cour d’appel de Beni Mellal.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *