Il kidnappe, séquestre et abuse d une mineure

Il kidnappe, séquestre et abuse d une mineure

Cette mère de famille, quinquagénaire, attendait chez elle au quartier Essalmia, à Casablanca, sa fille, encore mineure, âgée de seize ans, qui n’est pas encore retournée de son emploi. La mère était très inquiète puisque sa fille est en retard d’une centaine de minutes sur l’heure de son retour.

Ce n’est pas dans les habitudes de cette adolescente qui travaillait dans une usine de confection. Impatiente, la mère s’est rendue à l’usine pour savoir si elle était déjà sortie ou si elle y était encore. Mais, c’était la mauvaise surprise, puisque le patron qui  se tourvait encore lui a affirmé que sa fille était absente ce jour. Où est-elle allée ? Le cœur brisé, la mère a rebroussé chemin.

Elle est rentrée chez elle tout en pensant à ce qu’elle devait faire. Tout d’un coup, un voisin l’a informée que sa fille avait été conduite par un repris de justice vers un terrain vague, non loin d’un lycée. Aussitôt, la mère s’est dépêchée au commissariat de police, arrondissement d’Essalmia.

Elle a déposé une plainte. Quelques éléments de la PJ soutenus par les éléments de la brigade des éperviers ont rapidement effectué un ratissage du terrain vague indiqué par le voisin. Mais en vain. Entre-temps, les limiers ont été informés, par un indicateur, que le kidnappeur demeure au Hay Mohammadi.

Au fil des investigations, les enquêteurs sont arrivés à localiser où l’assaillant semble avoir séquestré l’adolescente. Effectivement, ils y ont fait une descente qui a donné ses fruits. Un repris de justice qui a purgé deux peines d’emprisonnement pour vol, âgé de trente ans, l’avait kidnappée et séquestrée pour abuser d’elle avec violence.

L’adolescente a expliqué aux enquêteurs qu’elle a été enlevée par ce ravisseur qui l’a conduite sous la menace d’un couteau vers cette demeure où il l’a sodomisée sans pitié. Le mis en cause a affirmé avoir l’intention de l’épouser et qu’il l’a emmenée chez lui uniquement pour s’assurer qu’elle était vierge. L’enquête policière a permis de découvrir qu’il était membre d’une bande de trois malfrats spécialisée dans le cambriolage des appartements. Ses deux complices sont en état de fuite.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *