Ils engagent des mineurs dans la prostitution masculine

Ils engagent des mineurs dans la prostitution masculine

Nous sommes à l’arrondissement de police de Hay El Falah, préfecture Moulay Rachid, à Casablanca. Un père de famille arrive, ce lundi 21 avril, pour déposer une plainte faisant état de «la recherche au profit de la famille».

Son enfant, âgé de quinze ans, a disparu depuis onze jours. Une enquête commence. Quelques jours plus tard, le plaignant y retourne. Il dispose d’une nouvelle information concernant la disparition de son enfant. Il révèle au chef de l’arrondissement qu’un appel téléphonique a été reçu par sa femme. L’appel fait état que l’enfant disparu séjourne depuis quelques jours dans un domicile situé au quartier El Massira III.

Le père de famille précise au policier qu’il s’est rendu sur les lieux pour se tenir non loin du domicile indiqué. Une demi-heure plus tard, il remarque son fils qui y sort, maquillé et portant des effets vestimentaires féminins ! L’affaire est mise entre les mains des limiers de la 5ème section judiciaire de la PJ de Moulay Rachid qui se mobilisent sans perdre de temps. Ils effectuent une descente sur le domicile en question pour se retrouver devant cinq personnes dont trois adolescents, âgés respectivement de quinze, seize et dix-sept ans. Les deux autres sont la propriétaire du domicile et son locataire, un jeune homme, homosexuel, de vingt-cinq ans.

Ils saisissent également des jouets sexuels, des sacs à main pour femmes, six smartphones, trois couteaux, deux montres pour femmes et des effets vestimentaires féminins. Arrêtées, les cinq personnes ont été conduites au commissariat de police pour être soumises aux interrogatoires. En effet, il s’est avéré qu’il s’agit d’un réseau de prostitution masculine. L’enquête a révélé que l’homosexuel qui loue le domicile engage les trois mineurs pour la débauche. Ils recevaient des appels téléphoniques auprès des clients qui les rejoignaient au domicile pour passer les nuits sur le même lit et ce contre des sommes allant de 500 à 600 DH.

Les cinq mis en cause ont été traduits, dernièrement, devant la chambre correctionnelle près le tribunal de première instance de Casablanca, poursuivis en état d’arrestation pour détournement de mineurs dans l’intention de les engager dans la prostitution masculine, homosexualité, débauche et aménagement d’un lieu de débauche.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *