Kenitra : Un directeur d’une crèche, pédophile, mis sous les verrous

Kenitra : Un directeur d’une crèche, pédophile, mis sous les verrous

Bien qu’elle n’ait que trois ans et qu’elle ait reçu des menaces comme d’autres fillettes accueillies par cette crèche située au quartier Aourida, à Kenitra, elle n’a pas gardé le silence. Dès son retour chez elle, cette fillette s’est jetée dans les bras de sa mère pour lui relater le calvaire qu’elle a vécu dans la crèche. Elle lui a confié que son directeur, qui en est également le propriétaire, l’a gardée dans son bureau et lui a fait des attouchements. La fillette a précisé à sa mère que cet octogénaire caressait son corps tout en mettant sa main dans sa partie intime. Il ne s’est pas contenté des attouchements, mais il a également déboutonné son pantalon pour lui demander de lui toucher son appareil génital. Cette mère de famille l’a conduite sur-le-champ à la police de la ville pour porter plainte. La fille a raconté toute l’histoire aux enquêteurs de la police judiciaire. Arrêté et maintenu en garde à vue puis soumis aux interrogatoires, le directeur de la crèche a nié tout en bloc.

Seulement, au fil de l’enquête policière, les langues de quatre autres filles se sont déliées et ont raconté à leurs parents ce qu’elles ont également enduré à la crèche. Ces filles, âgées également de trois ans, ont été conduites au commissariat pour porter plainte. Elles ont répété à la lettre ce que la première fillette a dit. Pour les obliger à lui céder sans raconter quoi que ce soit à leurs parents, ont-elles ajouté aux enquêteurs, ce pédophile recourait parfois à la tentation en leur achetant des bonbons et du yaourt et d’autres fois à l’intimidation.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *