970x250

Le jeu qui coûte la vie

Yassine et Lahcen sont deux camarades de classe, au lycée Mouha à Beni  Mellal. Ils ont presque le même âge, quinze ans. D’abord, ils sont nés et ont grandi dans le même quartier. Ensemble, ils ont rôdé dans les mêmes ruelles  et partagé les mêmes jeux et souvenirs. Leurs deux  familles et leurs voisins du quartier se souviennent d’eux et de leurs bagarres. Mais, ils n’ont jamais imaginé qu’il sera mis fin à leur relation amicale à tout jamais.
Nous sommes le jour de l’Achoura, mercredi 10 Moharram 1430 selon le  calendrier de l’Hégire qui correspond au 7 janvier 2009. Durant cette fête traditionnelle, il n’y a pas que les jouets, les tam-tams, les «bendirs», les «darboukas» et les «taârijas» pour enfants et adultes et il n’y a pas que la «Chaâla» allumée pendant la veille de l’Achoura. Mais, il y a aussi  de l’eau avec laquelle les enfants et les adultes s’aspergent le matin du 10 Moharram, communément connu par le jour de «zemzem».
Lors de  ce jour, on se jette de l’eau en pleine figure. Certes, ce sont les amis,  les membres de la même famille et les voisins du même quartier qui se  jettent de l’eau entre eux sans en asperger un étranger. Seulement, les  enfants n’utilisent plus que de l’eau pour fêter le «zemzem». Ils jettent des œufs depuis quelques années. Étrange ! Au matin de ce jour de l’Achoura, les deux amis, Lahcen et Yassine sont arrivés devant la porte de leur lycée. 
C’était la récréation vers 10h du matin. Durant ce moment, Yassine  n’avait pas l’intention de rater l’occasion de l’Achoura pour  plaisanter avec ses amis. Il s’est rendu rapidement chez l’épicier  d’en face pour acheter quelques œufs. En revenant vers ses amis, il a donné le feu vert pour commencer à lancer de l’eau et des œufs.  Lahcen, son ami, ne participait pas au jeu. Et pourtant, Yassine ne  l’a pas épargné. Il lui a jeté un œuf en pleine figure. Lahcen qui se  tenait dans un coin près de l’entrée du lycée s’est mis en colère. Il a  reproché violemment son ami qui  lui a sali le visage et les vêtements avec l’œuf. Yassine a tenté de le calmer en lui expliquant qu’il  ne s’agissait que d’un jeu du jour de l’Achoura. Mais,  Lahcen ne voulait rien comprendre. Un comportement qui a mis Yassine hors de lui. Plus fort que Lahcen, il est arrivé à le mettre à terre et lui asséner, sous les regards de ses camarades, quelques coups de  poing. Aussitôt, Lahcen a décidé de se venger. Comment ? Le lendemain  matin, il s’est posté à l’entrée du lycée.
Pas moins de quelques  minutes, son ami est arrivé. Sans lui adresser la parole, Lahcen s’est approché de lui et lui a asséné un coup de couteau fatal.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *