Lutte contre la corruption : 10 ans de prison ferme pour l’ex-directeur de l’Agence urbaine de Marrakech

Lutte contre la corruption : 10 ans  de prison ferme pour l’ex-directeur de l’Agence urbaine de Marrakech

La Cour d’appel de Marrakech a condamné, mercredi soir, l’ex-directeur de l’Agence urbaine de la cité ocre, Khalid Ouaya, poursuivi pour corruption, à une peine d’emprisonnement de 10 ans, assortie d’une amende de 1 million DH, a-t-on appris de source judiciaire.

La Cour d’appel de Marrakech a condamné également l’épouse du principal accusé ainsi qu’un architecte à une peine d’emprisonnement de 5 ans chacun, assortie d’une amende de 1 million DH chacun, précise la même source. La même juridiction a, en outre, condamné les trois accusés à verser, solidairement, des dommages et intérêts de l’ordre de 300.000 DH à une société (partie plaignante), ainsi qu’un dirham symbolique à l’ONG Transparency Maroc.

L’affaire remontait au 4 juillet 2019, lorsqu’un promoteur à Marrakech avait dénoncé l’ex-directeur de l’Agence urbaine, qui avait exigeait de lui un pot-de-vin en contrepartie de l’accélération des procédures liées à une autorisation administrative.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *