Marrakech : 4 mois de prison avec sursis contre la propriétaire d’un salon de massage

Marrakech : 4 mois de prison avec sursis contre la propriétaire d’un salon de massage

La propriétaire d’un salon de massage établi au quartier Gueliz, à Marrakech, a été condamnée, lundi dernier, par la chambre correctionnelle près le tribunal de première instance de Marrakech, à quatre mois de prison avec sursis assortis d’une amende de trois mille dirhams et ce, pour avoir transformé son salon en lieu de débauche.

Ses quatre employées dont une mineure ont écopé de deux mois de prison avec sursis assortis d’une amende de cinq cents dirhams. Quant à un client, il a été condamné à un mois de prison avec sursis et une amende de mille dirhams. Les six personnes impliquées dans cette affaire ont été arrêtées lors d’une descente policière effectuée par les limiers de la cité ocre. La mobilisation de la police a eu lieu suite à plusieurs plaintes portées par quelques habitants accusant la propriétaire d’avoir transformé le salon de massage en lieu de débauche. Lors de la descente, les limiers ont saisi un nombre important de préservatifs. Soumis aux interrogatoires, les quatre employées dont une mineure ont révélé qu’elles ont été embauchées pour répondre aux besoins des clients qui cherchaient à assouvir leurs désirs sexuels contre de l’argent.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *