Marrakech : Un père de famille abusait de sa belle-fille

Marrakech : Un père de famille abusait de sa belle-fille

Dès qu’elle a été répudiée et la durée de la retraite de viduité (Al Îdda) a expiré, cette trentenaire, mère d’une fille encore mineure, a entretenu une relation amoureuse avec un autre homme.

Tous deux originaires de la ville de Marrakech et y demeurent. De bonne foi, ce dernier lui propose le mariage. Pleine de joie, elle accepte et tous les deux convolent en justes noces. Leur vie sous le même toit commence et le nouveau mari la traite comme une princesse ainsi qu’il prend soin de sa fille. Au fil des mois, leur foyer est égayé par la naissance d’un garçon. La fille qui grandit est très heureuse d’avoir un petit frère.

Même l’avènement du bébé ne change rien au comportement du mari à l’égard de sa belle-fille, il est même aux petits soins avec elle. Trois ans passent après la naissance du garçon. Et la fille devient une adolescente et collégienne avec ses quatorze printemps. Son beau-père la rejoint de temps en temps au lycée pour faire un tour en ville. C’est du moins ce que croit la mère. Seulement, un smartphone qu’elle voit entre ses mains lui met la puce à l’oreille. D’où vient-il ? La fille hésite avant de dire que c’est son beau-père qui le lui a acheté. A quelle occasion ? lui demande-t-elle. La réponse n’est pas très convaincante.

Ce qui renforce encore ses doutes. Pour en avoir le cœur net, elle décide de prendre en filature sa propre fille. Effectivement, la fille accompagne son beau-père, mais pas pour faire un tour. En fait elle se rend chez une femme qui demeure au quartier Abouab Marrakech.

En demandant qui est cette femme, la mère reçoit une réponse choquante. Il s’agit d’une prostituée et proxénète. Sans demander à sa fille ce qu’elle fait, en compagnie de son beau-père, chez cette femme, elle la conduit directement chez un gynécologue. Et c’est le vrai choc : l’adolescente a perdu sa virginité. Une plainte est portée devant la police judiciaire de Marrakech. L’adolescente leur affirme sans détour que c’est son beau-père qui abusait d’elle chez la proxénète. Arrêté, il avoue tout.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *