Meknès : 30 ans de réclusion criminelle pour triple meurtre

Meknès : 30 ans de réclusion criminelle pour triple meurtre

Trente ans de réclusion criminelle.

Tel a été le verdict rendu, récemment, par la chambre criminelle près la Cour d’appel de Meknès contre un enseignant en retraite qui a mis fin à la vie de trois membres de sa belle-famille et blessé quatre autres personnes avec un fusil de chasse. La Cour qui a considéré que ce meurtrier n’était pas en pleine possession de ses facultés mentales lors de la commission de son triple meurtre a décidé, dans son jugement, de l’interner dans un hôpital psychiatrique tout en déduisant la durée de son internement de la peine privative. En effet, ce triple meurtre remonte à la nuit du 22 juillet 2018, au village Hachada relevant de la commune rurale Takrikra, dans la province d’Azrou, lorsque cet enseignant, âgé de soixante six ans, divorcé et père d’une fille, a tiré des balles de son arme à feu. Lors de son arrestation, il a manifesté une résistance violente en tirant des balles dont l’une a touché un gendarme.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *