Meknès : 6 ans de prison pour le violeur d’un enfant de 7 ans

Meknès : 6 ans de prison pour  le violeur d’un enfant de 7 ans

Accusé d’attentat à la pudeur sur un enfant de sept ans et coups et blessures, ce mis en cause se disculpe devant les trois magistrats de la chambre criminelle près la Cour d’appel de Meknès.

Pire encore, il accuse le père de l’enfant de l’avoir attaqué à l’arme blanche. Toutefois, selon les accusations consignées dans le procès-verbal c’était le contraire qui s’est produit. Quand le père de l’enfant s’est présenté devant le mis en cause pour lui demander des explications sur ce qu’il avait fait à son enfant, il lui a asséné un coup de couteau au niveau de l’épaule. Et de montrer à la Cour la trace de la blessure. Et pourtant, le mis en cause maintient sa version des choses. Ce sont finalement les déclarations de l’enfant qui vont trancher. Sur un ton innocent, il explique à la Cour qu’il jouait non loin de chez lui quand le mis en cause le rejoint pour lui demander de l’accompagner. Puisqu’il le connaissait, l’enfant n’hésite pas. Il ne lui demande même pas où ils se dirigent. Dès qu’ils arrivent à un endroit abandonné où il n’y a personne, il brandit un couteau et lui ordonne de déboutonner son pantalon.
L’enfant refuse, alors il le lui enlève de force tout en le menaçant de le tuer s’il criait. Terrorisé et en larmes, l’enfant cède. Rentré chez lui dans un état lamentable, l’enfant raconte à sa mère ce qui lui est arrivé. Un certificat médical attestant que l’enfant présente de traces de viol leur est délivré par un médecin à l’hôpital Mohammed V, à Meknès. Verdict : Jugé coupable, le mis en cause a été condamné à 6 ans de réclusion criminelle assortie de dommages et intérêts de l’ordre de 20 mille dirhams.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *