Mohammedia : Une veuve tuée par sa belle-famille

Mohammedia : Une veuve tuée par sa belle-famille

Les enquêteurs ont tout de suite remarqué que le cadavre portait des ecchymoses et quelques blessures prouvant que la défunte a été violentée.

Nous sommes le mardi 31 décembre 2019. Le policier chargé de la salle de trafic au district de la sûreté de Mohammedia a reçu un appel téléphonique via le n° 19 l’alertant qu’une jeune femme, veuve, venait de rendre l’âme dans des circonstances indéterminées et ce, chez sa belle-famille demeurant au quartier Al Hassania.

Une brigade de police judiciaire épaulée des éléments de la brigade de la scène de crime se sont dépêchés sur l’adresse indiquée par l’interlocuteur. Les enquêteurs ont tout de suite remarqué que le cadavre portait des ecchymoses et quelques blessures prouvant que la défunte a été violentée. C’est la raison pour laquelle les limiers ont commencé à noter les déclarations de la belle-famille de la défunte, à savoir sa belle-mère, sa belle-sœur et son beau-frère. Tous les trois ont affirmé que la défunte n’est pas retournée chez ses parents après la mort de son époux.

Elle est restée à partager le même toit. Ils ont ajouté qu’elle est sortie, ce dernier jour du l’année 2019, vers 10 h du matin pour retourner vers 22 h alors qu’elle était dans un état lamentable avant de passer de vie à trépas sans qu’elle leur raconte pour autant ce qui lui est arrivé. Une version des faits qui, on s’en doute, était loin de convaincre les fins limiers.

Ils ont décidé de soumettre chacun des membres de la belle-famille à un interrogatoire serré. Une stratégie payante puisque la belle-sœur, âgée de dix-sept ans, a lâché le morceau. Elle a affirmé que suite à un malentendu entre la défunte et sa mère, son frère et elle-même, ils l’ont maltraitée tous les trois sauvagement jusqu’au point qu’elle ait rendu l’âme.

Les trois membres de  cette famille ont été traduits, dimanche dernier, devant la Cour d’appel de Casablanca.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *