Nouaceur : Démantèlement d’une bande de faussaires et d’escrocs

Nouaceur : Démantèlement d’une bande de faussaires et d’escrocs

Quatre faussaires et escrocs dont une jeune femme ont été arrêtés par les éléments de la gendarmerie royale dans la région de Nouaceur relevant de la région Casablanca-Settat.

Plusieurs faux documents dont des chèques et de faux tampons et cachets administratifs ont été saisis lors de la perquisition de leurs domiciles. En effet, le début de l’enquête effectuée par les éléments de la gendarmerie royale de Nouaceur remonte à six mois avec la disparition d’une voiture. A ce propos, une plainte a été déposée par l’automobiliste et les investigations ont été entamées. Au fil de l’enquête, les limiers ont appris une nouvelle information : il s’agit de l’usage des chèques et des documents qui étaient à l’intérieur de la voiture volée dans des actes criminels. L’enquête a révélé, par ailleurs, que les faussaires ont certifié plusieurs chèques en utilisant de faux cachets avant de les mettre entre les mains des commerçants surtout ceux qui vendent des appareils électroménagers. Ils ont même utilisé les papiers de la voiture volées pour induire leurs victimes en erreur. Ayant plusieurs informations concernant les membres de cette bande, les enquêteurs sont arrivés à les identifier. C’est ainsi qu’avec la collaboration des éléments de la police judiciaire de la sûreté de Casablanca, les limiers de la gendarmerie royale sont arrivés, dernièrement, à arrêter un jeune homme et sa maîtresse.

Plusieurs faux documents et une importante somme d’argent ont été saisis sur eux avant d’être conduits au siège des gendarmes de Nouaceur pour les soumettre aux interrogatoires. Deux autres complices ont été épinglés ensuite. Chez eux, les enquêteurs ont saisi plusieurs chèques, cartes d’identité nationale et permis de conduire de plusieurs victimes, de faux papiers de voitures et plusieurs autres objets qu’ils utilisaient lors de leurs actes criminels. Chez ces derniers faussaires, les enquêteurs ont également saisi trois voitures. L’enquête a révélé que les membres de cette bande achetaient également de chez des malfrats des chèques volés pour les certifier avec de faux cachets.

Les enquêteurs ont arrêté enfin une cinquième personne. Il s’agit d’un receleur qui a été traduit, jeudi dernier, en compagnie des quatre malfrats de cette bande de faussaires et escrocs, devant le parquet général près la Cour d’appel de Casablanca.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *