970x250

Nouaceur : Démantèlement d’une bande de voleurs de voitures

Nouaceur :  Démantèlement d’une bande de voleurs de voitures

Vingt-quatre voitures volées ont été découvertes dans un dépôt appartenant à une bande de malfrats par les limiers de la gendarmerie royale d’Ouled Saleh avec la coordination de leurs collègues de Nouaceur.

A ce propos, trois membres de cette bande ont été arrêtés et d’autres sont activement recherchés. L’affaire a éclaté à la suite d’une plainte déposée, auprès des éléments de la gendarmerie royale d’Ouled Saleh, par un automobiliste disposant d’une voiture de transport de marchandises.

Dans sa plainte, il révèle que la nuit du lundi 12 septembre, il était en train de garer son véhicule à la station réservée aux voitures de transport de marchandises située à Had Soualem relevant de la province de Berrechid lorsque deux jeunes hommes l’ont sollicité de transporter, depuis la région d’Ouled Saleh relevant de la province de Nouaceur, des matériaux de construction de bâtiment. Le prix a été fixé et la voiture a démarré. Dès que le chauffeur est arrivé à un lieu obscur où il n’y avait personne, les deux jeunes hommes l’ont tabassé et jeté en dehors du véhicule puis l’un d’eux s’est mis derrière le volant et a démarré à toute allure.

Les limiers de la gendarmerie royale ont sur-le-champ entamé une enquête. Ils se sont déplacés d’abord à la station réservée aux voitures de transport des marchandises. L’examen des caméras de surveillance installées sur les lieux ont permis aux enquêteurs de remarquer trois brigands et non deux comme avait précisé le plaignant. En effet, la troisième personne était un intermédiaire qui les a présentés à la victime. Arrêté, ce dernier a conduit les limiers à la ville d’El Jadida jusqu’aux deux jeunes hommes qui ont violenté la victime. Ils se sont tous rendus à un dépôt. Les enquêteurs y ont découvert dix voitures et y compris celle du plaignant qui n’ont pas encore été démontées alors que quatorze autres l’ont déjà été.

Les trois mis en cause ont été maintenus en détention préventive alors que l’enquête est encore en cours pour tirer toute l’affaire au clair et identifier les personnes impliquées dans ces vols.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.