Nouaceur : Un meurtre sur fond d’homosexualité et de vengeance

Nouaceur : Un meurtre sur fond  d’homosexualité et de vengeance

Nous sommes le samedi 8 mai 2021. Le cadavre d’un jeune trentenaire a été découvert dans un coin non loin du douar Essoualha qui relève de la région de Bouskoura, dans la province de Nouaceur.

Alertés, les gendarmes de Nouaceur se sont dépêchés sur la scène du crime pour remarquer plusieurs traces de coups d’un objet tranchant sur le cadavre. Le prélèvement des empreintes digitales du défunt a permis son identification. Il s’agit d’un jeune homme de trente-cinq ans, demeurant au quartier Al Izdihar, à Bouskoura. Son téléphone portable a montré aux enquêteurs son dernier interlocuteur. Il s’agit d’un jeune homme de vingt-cinq ans, son ami et collègue puisque tous les deux travaillaient dans une même entreprise. En l’interpellant et le soumettant aux interrogatoires, ce jeune vingtenaire a avoué être l’auteur du crime. Pour quel mobile ?

En effet, si le vingtenaire était un homosexuel, la victime était un bisexuel puisqu’il était marié et père de famille. De temps en temps, tous les deux se rencontraient avec d’autres homos pour coucher ensemble. Seulement, le jeune vingtenaire n’a jamais pensé que son ami pourrait, un jour, le tromper. Selon les déclarations de ce dernier, son ami, qui a appris être séropositif, aurait décidé de le contaminer. A ce propos, il l’a invité dernièrement chez lui pour lui donner un jus d’orange. Dès qu’il l’a ingurgité, le jeune vingtenaire a perdu connaissance et son ami, le père de famille, a abusé de lui sexuellement. Depuis, le vingtenaire a décidé de se venger.

Vendredi 7 mai, le jeune vingtenaire, qui avait loué une voiture Clio, a téléphoné à son ami pour le rencontrer, après la rupture du jeûne, vers 21 h, et faire un tour. Dès qu’il est arrivé au niveau du douar Essoualha, il a arrêté la voiture pour descendre. Son ami est également descendu. Et dès qu’il s’est tenu devant lui pour lui demander la raison pour laquelle il s’est arrêté, il fut surpris par deux coups de couteau au niveau de son cou, puis un troisième au niveau de sa poitrine que lui a asséné le jeune vingtenaire qui a pris la fuite à bord de la voiture.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *