Quatre suicides de jeunes en 48h

Quatre suicides de jeunes en 48h

Au douar Tahouna Imzilen relevant de la commune rurale Mejjat, province de Chichaoua, un jeune homme de vingt-deux ans s’est donné la mort, dimanche dernier.

Profitant de l’obscurité, il est sorti de chez lui, vers 2 h du matin, sans attirer l’attention et s’est jeté dans un puits. C’est du moins ce que sa famille a raconté aux gendarmes qui se sont dépêchés sur les lieux pour diligenter une enquête.
Samedi dernier, au quartier El Berbouri, à Tétouan, un jeune homme de vingt-huit ans, employé dans la construction des bâtiments, a été retrouvé pendu chez lui.

Un troisième jeune homme, âgé de vingt-cinq ans, s’est également donné la mort, par pendaison, et ce, non loin de chez lui, vendredi dernier, au quartier Abidar, à Aït Ourir. Le même jour, mais à Guelmim, quartier Lalla Meriem, un jeune désespéré de vingt-six ans s’est pendu chez lui, dans sa chambre à coucher.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *