Quatre suicides par pendaison à Casablanca, Dakhla et Chichaoua

Quatre suicides par pendaison  à Casablanca, Dakhla et Chichaoua

Un quadragénaire, père d’un enfant, a mis fin à ses jours par pendaison, jeudi dernier, à Derb Fokara relevant de la préfecture des arrondissements El Fida-Mers Sultan, à Casablanca.

Son épouse l’a retrouvé, corps sans vie, dans sa chambre à coucher. Une journée plus tôt, au quartier La Résistance, à Dakhla, un jeune de vingt-trois ans s’est donné la mort. Aide-commerçant de son état, il a été découvert par son employeur pendu au plafond du local aménagé pour le commerce.
Par ailleurs, au quartier Al Farah, à Chichaoua, un quinquagénaire, père de trois enfants, a profité de l’absence de son épouse pour mettre fin à son existence, chez lui, également par pendaison.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *