970x250

Rabat : La réclusion à perpétuité pour un MRE qui a tué son ex-femme

Rabat : La réclusion à perpétuité pour un MRE qui a tué son ex-femme

Personne ne sait au juste pour quelle raison ce quadragénaire ne veut pas révéler aux magistrats de la chambre criminelle près la Cour d’appel de Rabat le mobile de son crime qui a coûté la vie à son ex-épouse, une couturière de trente-trois ans.

Il se contente de leur expliquer qu’ils n’avaient eu qu’un simple malentendu. Lequel ? Il ne veut pas cracher le morceau et dit qu’il garde le secret pour lui. Mais si un simple malentendu peut virer au meurtre, ce n’est sûrement pas avec préméditation. Autrement dit, ce mis en cause, un Marocain résidant en Espagne, âgé de quarante-six ans, a bien préparé son coup. Il l’a déjà avoué lorsqu’il a été soumis aux interrogatoires par les éléments de la gendarmerie royale de Sidi Allal El Bahraoui. Il leur a affirmé qu’il a élaboré son plan alors qu’il était en Espagne et qu’il a regagné le Maroc pour le mettre à exécution. Et le mercredi 25 décembre 2019, il s’est présenté devant les gendarmes pour avouer avoir tué son ex-femme. Il les a conduits vers la scène du crime. Il s’agit de son domicile qui était en cours de construction situé au lotissement Najm El Bahri sis à Sidi Allal El Bahraoui relevant de la province de Khemisset.

Les limiers se sont retrouvés devant le cadavre d’une femme de trente-cinq ans, gisant dans une mare de sang, la tête fracassée et avec de graves blessures au niveau de la main et des bras. Le cadavre était en début de décomposition. Lors de son interrogatoire, il a affirmé l’avoir tuée trois jours plus tôt, à savoir le dimanche 22 décembre 2019, en utilisant une épée. Il a précisé qu’il l’a convaincue de le rencontrer puis il l’a conduite vers la scène du crime. Il a gardé le cadavre durant trois jours en attendant de trouver le moyen de s’en débarrasser.

Il a finalement décidé de se présenter aux gendarmes et de ne pas prendre la fuite vers l’Espagne. Après deux ans et demi, le mis en cause a été jugé coupable pour homicide volontaire avec guet-apens et préméditation et mutilation de cadavre et a été condamné, dernièrement, à la réclusion à perpétuité.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.