Salé : 15 ans de réclusion criminelle pour un oncle incestueux

Salé : 15 ans de réclusion criminelle pour un oncle incestueux

Il y a deux ans, plus exactement en février 2019, un nourrisson a été retrouvé, encore en vie, près d’un arbre situé au douar Ouled Sbita, à Salé.

Se chargeant de l’affaire, les éléments de la police judiciaire de la ville sont arrivés, après les investigations nécessaires, à identifier sa mère. Il s’agit d’une adolescente de onze ans qui a été interpellée par les enquêteurs de la police judiciaire. Soumise aux interrogatoires, en présence de sa mère puisqu’elle est encore mineure, elle a avoué avoir mis au monde un enfant à la suite d’une relation incestueuse. Le père n’est autre que son oncle, a-t-elle précisé aux enquêteurs tout en expliquant que ce dernier avait profité de l’absence de ses parents pour abuser d’elle sous la menace d’un couteau. Au fil des jours, elle est tombée enceinte et elle a confié le secret à sa mère qui s’est chargée d’elle tout au long des neuf mois de grossesse. C’était également sa mère qui a pris le nouveau-né dès qu’il a été mis au monde pour se débarrasser de lui.

Cette mineure a également révélé avoir eu des relations sexuelles avec une autre personne. Il s’agit d’un jeune homme avec lequel elle a partagé le même lit à deux reprises, mais sans pénétration. Autrement dit, c’est son oncle qui lui a fait perdre sa virginité et qu’il est bien le père du bébé. Interrogée à son tour, sa mère a confirmé avoir essayé de se débarrasser du nouveau- né mais elle a précisé qu’elle l’a posé dans un endroit «sûr», à savoir un arbre situé au bord de la route, c’est-à-dire une route passante, espérant que quelqu’un puisse prendre en charge le nourrisson… Elle a ajouté aux enquêteurs que son beaufrère n’a pas nié avoir commis cet acte incestueux, arguant qu’il l’aime follement et qu’il rêve de l’épouser. Arrêté, ce père de cinq enfants, âgé de cinquante-trois ans, qui avait purgé une peine de vingt ans de réclusion criminelle pour tentative d’homicide volontaire et de viol sur sa tante paternelle, a avoué son crime. Il a expliqué aux enquêteurs que sa nièce se déshabillait souvent devant ses regards et que finalement il n’a pas pu maîtriser son désir. Les enquêteurs ont également arrêté le jeune homme, la vingtaine, avec lequel la mineure entretenait une relation sexuelle et l’ont accusé de détournement d’une fille mineure.

Outre ce dernier, l’oncle de la victime, les enquêteurs ont traduit la mère de l’adolescente devant le parquet général près la Cour d’appel de Rabat qui les a mis entre les mains du juge d’instruction. Verdict : L’oncle incestueux a été condamné en première instance et en appel, par la chambre criminelle près la Cour d’appel de Rabat, à 15 ans de réclusion criminelle. Le jeune homme, lui, a écopé de deux ans de prison dont un an ferme et l’autre avec sursis. Quant à la mère de la victime, elle a été condamnée à trois mois de prison ferme.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *