970x250

Settat : Des maîtres chanteurs du Web sous les verrous

Settat : Des maîtres chanteurs du Web sous les verrous

Quatre personnes impliquées dans une affaire de chantage sexuel et d’escroquerie ont été mises hors d’état de nuire, samedi dernier, par les éléments de la police judiciaire relevant de la préfecture de la sûreté de Settat et ont été traduites, lundi dernier, devant le procureur du Roi près le tribunal de première instance. Les quatre suspects ont été arrêtés suite à une plainte portée par un homme originaire d’un pays du Golfe. Ce dernier a affirmé que deux jeunes filles avec lesquelles il a entretenu une relation virtuelle l’ont mis dans leur panier après l’avoir enregistré et photographié dans des positions obscènes. Après quoi, leurs complices ont commencé à les faire chanter en leur demandant de leur verser des sommes d’argent pour ne pas les publier sur les réseaux sociaux. Une enquête a été diligentée par les limiers de Settat pour les épingler. Elle est toujours en cours pour identifier leurs autres victimes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.