Suicides à Fnideq, Ouezzane et Azilal

Suicides à Fnideq, Ouezzane et Azilal

Au quartier Echabbar, à Fnideq, une quadragénaire s’est donné la mort, en se jetant depuis le quatrième étage du foyer parental.

Elle aurait souffert de troubles psychiques depuis quelques mois, ont expliqué les membres de sa famille aux enquêteurs de police qui se sont dépêchés sur les lieux pour diligenter une enquête et déterminer les causes de cet acte de désespoir.
Une seconde femme, mère d’une famille, âgée de soixante-deux ans et demeurant à la commune rurale Sidi Redouane relevant de la province d’Ouezzane, a également mis fin à ses jours par pendaison. Elle n’aurait pas supporté la mort de son fils il y a plus d’un mois, également par suicide.
Par ailleurs, un père de famille de soixante-trois ans a mis un terme à sa vie, dernièrement, sur la terrasse de son domicile situé à la commune rurale Aït Oumdiss relevant de la province d’Azilal. Un acte d’autant plus surprenant que le défunt était plein de vie et jouissait d’une bonne réputation. Son cadavre a été retrouvé pendu à une corde accrochée à une barre en fer. Alertés, les gendarmes de la région se sont dépêchés sur les lieux pour diligenter une enquête.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *