Tamansourt : Il vole 110 mille DH et met le feu dans la demeure de sa sœur

Tamansourt : Il vole 110 mille DH et met le feu dans la demeure de sa sœur

Au douar Al Caïd situé à Tamansourt, à dix kilomètres au nord-ouest de la ville de Marrakech, un incendie s’est déclaré dans le domicile d’une mère de famille. Heureusement, il n’y avait personne.

L’intervention des voisins, puis des sapeurs-pompiers a fini par circonscrire le feu et l’éteindre. En fouillant le placard qui n’est pas touché par le feu et où cette mère de famille gardait un petit trésor de 300 mille dirhams, elle a découvert qu’une somme de plus de 100 mille dirhams s’est évaporée. Une plainte a été déposée, à ce propos, auprès de la gendarmerie royale de Tamansourt. Les investigations ont été entamées aussitôt par les limiers qui sont arrivés, rapidement, à mettre l’index sur le frère de cette mère de famille. Âgé de trente-deux ans, il a été arrêté et soumis aux interrogatoires.

Certes, il a nié au départ la moindre relation avec ce double crime. Mais, il a fini par cracher le morceau. Bref, il a avoué être l’auteur du vol d’une somme de 110 mille dirhams du placard de sa sœur avant de mettre le feu dans la maison. Il avait l’intention d’effacer toutes traces de son double crime, a-t-il précisé aux limiers. Quant à la somme d’argent volée, il a révélé aux enquêteurs qu’il l’a enveloppée dans un sac en plastique avant de la dissimuler dans un canal des égouts. En effet, il n’a pas hésité à conduire les enquêteurs aux égouts pour récupérer la somme de 110 mille dirhams. Pour le mobile de son action criminelle, il a affirmé qu’après le décès de son père, il a manifesté son mécontentent à l’égard du partage de l’héritage. Mais personne ne lui a accordé la moindre attention pour lui procurer la part qui lui revient. C’est la raison pour laquelle il a décidé de prendre sa part sans recourir à la justice. A ce propos, il s’est infiltré au domicile de sa sœur, puis à sa chambre à coucher pour ouvrir le placard, mettre la main sur la somme avant d’y mettre le feu et prendre la fuite.

Mardi dernier, 31 août, ce trentenaire a été traduit devant le parquet général près la Cour d’appel de Marrakech poursuivi en état d’arrestation pour vol qualifié et incendie pour être maintenu en détention préventive.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *