970x250

Tanger : 5 ans de prison ferme pour avoir violé une handicapée mentale

Tanger : 5 ans de prison ferme pour avoir violé une handicapée mentale

Nous sommes à la chambre criminelle près la Cour d’appel de Tanger.

Au box des accusés se tient un jeune homme poursuivi, en état d’arrestation, pour viol d’une jeune femme, handicapée mentale, ayant entraîné une grossesse. En fait, il se disculpé depuis l’éclatement de cette affaire avec le dépôt de la plainte auprès du parquet général près la Cour d’appel. Seulement, les preuves tangibles, notamment l’expertise effectuée sur le foetus, l’incriminent. Il finit par avouer devant la Cour qu’il couchait avec elle, mais de son plein gré et contre une somme d’argent. C’est faux, déclare la victime.

Cette dernière précise, lors de son audition par la police, le parquet général, le juge d’instruction, et devant la Cour, que ce jeune homme qui demeure non loin de chez elle, au Madchar Foual situé à la province de Fahs-Anjra relevant de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, l’a croisée à maintes reprises et lui a proposé d’entretenir une relation avec lui. Au fil du temps, il lui a promis le mariage. Elle a cru à ses paroles. Profitant de sa naïveté, il l’a conduite chez elle pour abuser d’elle sauvagement. Elle a gardé le silence. Mais, trois mois plus tard, elle a affirmé à sa mère qu’elle n’a plus ses règles.

La mère la martèle de questions. C’est ainsi qu’elle crache le morceau. Elle est effectivement enceinte. Sa mère l’emmène ensuite chez la police pour déposer plainte. Apprenant qu’il fait l’objet d’une plainte, le mis en cause a disparu. Mais la police a mené ses investigations pour le repérer et l’arrêter. Verdict : Jugé coupable pour les accusations qui lui ont été attribuées, le mis en cause a été condamné à cinq ans de réclusion criminelle.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.