Tanger : Un malade mental tue sa mère et blesse son frère et sa belle-sœur

Tanger : Un malade mental tue sa mère et blesse son frère et sa belle-sœur

A Tanger, un jeune homme a mis fin à la vie de sa mère, samedi, et a gravement blessé son frère et sa belle-sœur.

A ce propos, le service préfectoral de la police judiciaire à Tanger a rendu public, dimanche dernier, un communiqué où il précise que les premiers éléments de l’enquête ont révélé que le suspect, âgé de trente-trois ans, souffre de troubles mentaux et qu’il a été soumis, précédemment, à des traitements psychiatriques. En effet, il est18 h quand une femme gravement blessée, notamment au niveau de l’épaule, sort de chez sa belle-famille, demeurant dans l’une des résidences situées dans la région de La Place des Taureaux, au niveau de la route de Tétouan, en courant et demandant secours. Ses voisins alertent la police qui se dépêche sur les lieux. Outre sa belle-sœur qui est dans un état lamentable, les limiers de la police judiciaire trouvent sa mère dans un état très critique, gisant dans une mare de sang, ainsi que son frère qui est également gravement blessé.

Les trois blessés sont évacués vers le service des urgences de l’Hôpital Mohammed V. Seulement, la mère, âgée de cinquante-huit ans, rend l’âme quelques minutes plus tard. Selon le communiqué de la police, le suspect qui était dans un état hystérique a utilisé une arme blanche, sans autre précision. Mais les deux blessés, à savoir le frère du suspect et son épouse, ont affirmé aux enquêteurs qu’il s’agissait d’un tesson d’un verre. Ce n’était pas la première fois que ce malade mental a eu un comportement violent envers sa famille. Celle-ci a plusieurs fois porté plainte contre lui mais s’est par la suite désistée.

Par ailleurs, les mauvaises langues n’hésitent pas à affirmer que le mobile du crime n’est autre qu’un problème d’héritage qui brume, depuis le décès du père de la famille, la relation entre le suspect, son frère et sa mère. Après avoir commis son crime, le mis en cause a disparu. L’arme du crime a été saisie, a précisé le communiqué de la police tangéroise qui a ajouté que le mis en cause a finalement été arrêté.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *