Taourirt : Abusée sexuellement par son oncle, elle met fin à sa vie

Taourirt : Abusée sexuellement  par son oncle, elle met fin à sa vie

Nous sommes le dimanche 13 juin. Le train qui a fait le départ de la ville de Nador, vers 13h16, doit s’arrêter à Taourirt vers 14h48.

Loin du point d’arrivée du train à la gare de cette ville qui se situe à cent kilomètres à l’ouest d’Oujda, une jeune femme se tient debout sur le quai de la voie ferrée donnant sur le quartier Al Mokhtar Soussi. Les yeux hagards, elle n’adresse la parole à personne. Dès qu’elle entend les sifflets, elle tourne ses regards vers le train qui s’approche d’elle. Et en un clin d’œil, elle saute sur les rails, juste devant la première voiture… Les éléments de la police judiciaire relevant du district de la sûreté de Taourirt se dépêchent sur les lieux pour mener une enquête minutieuse leur permettant de déterminer les causes et les circonstances qui ont poussé cette femme à commettre cet acte de désespoir. En effet, rapidement, ils arrivent à l’identifier. Il s’agit d’une jeune femme de trente-deux ans, fille de deux Marocains résidant à l’étranger et demeure avec son oncle, à Taourirt. Par la suite, les enquêteurs mettent la main sur une vidéo où la victime raconte son histoire qui a fini par son suicide. Relatant ce qu’elle éprouvait depuis longtemps, elle mettait directement son oncle en cause. Âgé de cinquante-huit ans, ce dernier abusait d’elle depuis belle lurette. Elle n’a jamais révélé son secret à ses parents, ni à l’un des membres de sa famille. D’abord, parce qu’elle ne pouvait pas et ensuite parce que son oncle la menaçait de meurtre et de la publication de ses photos et vidéos la montrant toute nue. Dans cette vidéo, elle a expliqué que son oncle l’a violée, la première fois, après l’avoir droguée et l’a dépucelée par la suite. Depuis, il abusait d’elle systématiquement. Ne supportant plus ce calvaire et craignant que ses parents soient au courant, elle a décidé de mettre fin à sa vie.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *