Taroudant : 6 mois de prison ferme pour le président pjdisite de la commune Freija

Taroudant : 6 mois de prison ferme pour le président pjdisite de la commune Freija

Nouveau coup dur pour le Parti justice et développement (PJD). Il vient de perdre la commune de Freija relevant de la province de Taroudant.

Son président a été condamné à six mois de prison ferme et 2.000 dirhams d’amende pour «outrage, diffamation et diffusion de fausses informations» dans un groupe de messagerie WhatsApp visant le gouverneur de Taroudant, et qui a fait par la suite le tour de la Toile.

Cette affaire remonte au mois de mai dernier, lorsque le gouverneur de la province de Taroudant, après avoir obtenu l’autorisation nécessaire du ministère de l’intérieur, a porté plainte contre le président de la commune de Freija. Celui-ci a été interpellé après quelques jours de cavale dans un appartement à Agadir.

L’enquête diligentée par le parquet de Taroudant a confirmé que ledit enregistrement appartenait à l’élu pjdiste en colère contre le représentant de l’administration territoriale au niveau de la province.

Articles similaires

1 Comment

  1. Barmaki

    Y’en a marre du PJD et de ses déboires,assez,trop c trop, aucune crédibilitéet dire Q nous allons suporter ces hypocrites jusqu’aux éléctions de 2021, quel cauchemar,si seilement ils pouvaient faire preuve d’1 minimum de dignité et demissionner colléctivement !!!!!

    Reply

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *