Faits-Divers

Tassoultante : Un faux fkih mis sous les verrous

© D.R

Les éléments de la gendarmerie royale de Tassoultante, à Marrakech, ont mis fin aux activités charlatanesques d’un présumé fkih.

C’était le dimanche dernier quand l’une de ses victimes, un père de famille auquel il a prétendu avoir la possibilité d’extraire un trésor enterré dans sa ferme située dans la région de Kelaât Sraghna contre une somme de 200 mille dirhams, l’a croisé à l’entrée de la mosquée Chrifia juste après la prière d’Al-Asr. Il l’a tenu par le cou tout en sollicitant les fidèles qui venaient d’accomplir la prière de l’aider à l’immobiliser jusqu’à l’arrivée des gendarmes.

Effectivement, ces derniers se sont dépêchés sur les lieux pour conduire le faux fkih au poste pour être soumis aux interrogatoires. Il s’est avéré qu’il faisait l’objet d’une note de recherche à l’échelle nationale pour escroquerie.

Articles similaires

Faits-Divers

Braquage d’une station d’essence à Ouled Taïma

Les éléments de la police judiciaire relevant de la sûreté d’Ouled Taïma...

Faits-Divers

Une relation homosexuelle finit dans le sang

Sans aucun doute, ceux qui fréquentaient ce bain maure d’Aïn Taoujdate, ce...

Faits-Divers

A Fkih Ben Saleh, un coup de couteau met fin à la vie d’un marchand de chaussures

Un jeune homme de vingt-quatre ans, marchand d’épices, qui a tué un...

Faits-Divers

Pour faux et usage de faux, deux gendarmes maintenus en état d’arrestation

La chambre du conseil relevant de la Cour d’appel de Settat a...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux