Taza : Un an de prison chacune pour les infirmières qui volaient les morts de Covid

Taza : Un an de prison chacune pour les infirmières qui volaient les morts de Covid

Deux infirmières ont été condamnées, par la chambre criminelle près la Cour d’appel de Taza, à un an de prison ferme chacune pour avoir volé des objets appartenant à des patients décédés des suites de la Covid-19.
Les deux infirmières en cause exerçant à l’hôpital Ibn Baja, à Taza, ont été arrêtées, jeudi 12 novembre 2020, après une enquête policière suite à des plaintes portées par les familles de quelques patients qui ont rendu l’âme des suites de la Covid-19, révélant que les objets des patients ont été perdus après leur décès. Entre autres, les familles d’un ressortissant marocain en Europe et d’un médecin qui exerçait à l’hôpital de Tahla ont révélé dans leurs plaintes que les smartphones des défunts ont été perdus. La famille d’une mère de famille, quant à elle, a réclamé les bijoux de la défunte. A ce propos, les enregistrements de vidéosurveillances ont permis aux enquêteurs d’identifier les deux infirmières en tant qu’auteurs des vols.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *