Trois suicides en 72 heures

Trois suicides en 72 heures

Trois suicides en 72 heures. Le premier, un jeune homme a, par pendaison, mis fin à sa vie, lundi matin, au douar Al Jamoud relevant de la commune rurale Aït Âmira dans la préfecture de Chtouka-Aït Baha.

Le cadavre de ce jeune vingtenaire a été découvert pendu par une corde accrochée à un arbre un peu plus loin de chez lui. Alertés, les éléments de la gendarmerie royale se sont dépêchés sur les lieux pour diligenter une enquête et déterminer les circonstances et les causes de cet acte suicidaire. Un autre cas de suicide a eu lieu, samedi dernier, au Derb El Mrikate, à Azemmour.

Il s’agit d’un jeune trentenaire qui a mis fin à ses jours, également, par pendaison. Le même jour, à Ksar Kebir, une mère de famille, âgée de cinquante-trois ans, s’est jetée depuis la fenêtre d’un appartement situé au troisième étage d’un immeuble du quartier Essalam. Dans les trois cas de suicide, les cadavres ont été évacués vers les morgues de chaque ville afin d’être autopsiés.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *