Trois suicides par pendaison à Meknès, Targuist et Chefchaouen

Trois suicides par pendaison à Meknès, Targuist et Chefchaouen

Un père de deux enfants, trentenaire, journalier de son état, s’est donné la mort, dimanche dernier, chez lui au quartier Marjane V, Sidi Bouzekri, à Meknès. Sa femme l’a retrouvé pendu avec une corde accrochéé au plafond d’une chambre. Quarante-huit heures plus tôt, une jeune fille de dix-neuf ans s’est suicidée également par pendaison, chez elle au douar Oumzed relevant de la commune rurale Sidi Boutmime, cercle de Targuist, dans la province d’Al Hoceïma. Par ailleurs, au village Tazeknane relevant de la commune rurale Beni Darkoul, dans la province de Chefchaouen, un père de famille a également mis fin à sa vie par pendaison. Dans les trois cas, les cadavres ont été évacués vers les morgues des trois villes afin de les soumettre à l’autopsie et déterminer la cause principale de la mort. Tandis que la police pour le premier cas et les gendarmes pour les deux autres cas ont diligenté des enquêtes pour déterminer les causes qui ont poussé les trois désespérés à se suicider.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *