Faits-Divers

Tué par des adolescents

Toutefois, le manque d’espaces pour le sport et pour tout autre divertissement dans leur bidonville les poussait à chercher d’autres lieux pour jouer. Effectivement, ils ont décidé d’aller jouer, avant la rupture du jeûne, un match dans un espace faisant partie d’une habitation résidentielle. Seulement une fois qu’ils y sont arrivés, ils ont été surpris par les habitants qui les ont empêchés de jouer. Ils les ont même expulsés d’une manière très humiliante. Les adolescents qui ont rebroussé chemin ayant mal digéré la chose ont décidé de se venger le plus tôt possible.

Nous sommes le mardi 23 juin. Les adolescents soutenus par leurs voisins au bidonville ont emprunté le chemin vers l’espace duquel ils ont été expulsés. Ils étaient plus d’une vingtaine d’adolescents à arriver sur les lieux, armés de bâtons, gourdins, couteaux, pierres et autres armes blanches. Ils ne tarderont pas à donner l’assaut. Les adolescents ont commencé à jeter de pierres sur les vitres, les briser par les bâtons tout en insultant les habitants et les sollicitant de sortir de chez eux pour se bagarrer avec eux… Bravant le danger, quelques jeunes sont sortis pour les empêcher de briser les vitres des fenêtres et tenter de défoncer les portes des appartements.

Hors de lui, Noureddine, un invité de l’un des habitants de la résidence, a pris l’initiative pour solliciter les adolescents de renoncer à leur attaque. Mal lui en a pris. Son initiative n’a fait qu’attiser la colère des adolescents qui ont commencé à l’insulter et ont essayé de le violenter. Au fil des provocations, Noureddine a fini par s’emporter et s’est mis lui aussi à les insulter.

Et c’était la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Un adolescent de seize ans, qui semblait avoir perdu tout contrôle de ses nerfs, lui a asséné un coup de couteau au niveau du cœur alors que son frère jumeau lui a donné un coup de bâton. Et tout le monde a pris ensuite la poudre d’escampette. Noureddine qui gisait dans une mare de sang a quelques minutes plus tard rendu l’âme.

La police a été alertée. Une enquête a été diligentée et a été soldée par l’arrestation de quatre adolescents dont celui qui a donné à Noureddine un coup mortel et son frère jumeau.

Articles similaires

Faits-Divers

Un drogué met fin aux jours de son père nonagénaire

A Fès, un quadragénaire a tué son père, jeudi 15 février, au...

Faits-Divers

Un homme gravement blessé au couteau par son épouse

Vendredi 16 février, vers le soir, au quartier Mesnana à Tanger, une...

Faits-Divers

Un policier détourne une fille mineure mariée

Elle est encore mineure et pourtant elle s’est mariée à un élément...

Faits-Divers

Une enseignante retraitée assassinée par son fils à Marrakech

A Marrakech, au quartier Essaâda situé dans la région d’El M’hamed relevant...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus