Faits-Divers

Un commissaire de police arrêté pour corruption à Marrakech

© D.R

Pour corruption, un commissaire de police exerçant à la brigade urbaine de la police judiciaire relevant du 2ème district de Sidi Youssef Ben Ali à Marrakech, a été arrêté, vendredi 7 juin, vers la fin de l’après-midi. Ce commissaire est tombé dans le piège tendu par les enquêteurs.

L’affaire a commencé par une plainte portée auprès du parquet général près la Cour d’appel à la cité ocre où la plaignante a révélé qu’elle a fait l’objet de chantage de la part d’un commissaire qui se charge d’une enquête dans une affaire correctionnelle la concernant. Le commissaire en cause lui aurait demandé une première somme qu’elle lui a versée. Il s’agit d’une somme de deux mille dirhams.

Seulement, il lui a expliqué, ensuite, que cette somme était insuffisante pour qu’il accomplisse sa tâche et qu’il lui fallait dix mille dirhams. Ne supportant plus ce chantage, elle a décidé d’aller porter plainte. Chargés de l’affaire par le parquet général, les limiers de la Brigade régionale de la police judiciaire ont photocopié les billets de banque de la somme que la plaignante doit verser au commissaire. Dès qu’il les a reçus, les enquêteurs lui sont tombés dessus. En comparant les numéros de série des billets de banque authentiques avec ceux photocopiés, il s’est avéré qu’ils étaient identiques.

Articles similaires

Faits-Divers

10 ans de réclusion pour un pédophile qui a abusé de 3 écolières

Dix ans de réclusion criminelle, tel a été le verdict rendu, récemment,...

Faits-Divers

Quatre cas de suicide dont trois femmes en trois jours

A Deroua qui relève de la province de Berrechid, une femme, septuagénaire,...

Faits-Divers

12 ans de prison ferme pour une prostituée qui a tué sa copine

Il est rare qu’une femme commette un meurtre. Quand un cas se...

Faits-Divers

Suite à une crise hystérique, il tue sa mère

Tous les habitants de la région de Lahraouiyine, au sud-est de la...