Faits-Divers

Un repris de justice condamné à 10 ans de prison ferme pour abus sexuel sur une mineure

© D.R

Ayant déjà purgé une peine de cinq ans de réclusion criminelle pour tentative de viol, un quadragénaire doit répondre devant la justice d’une accusation de viol de la fille de ses voisins du quartier.

Nous sommes à la chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca. L’air innocent, cette fille de six ans a les yeux rivés sur l’assistance, détournant son regard de sa mère qui se tient tout près d’elle et même de son violeur qui est au box des accusés. Comme un père, le président de la Cour la sollicite de s’approcher et de monter sur une chaise pour qu’il lui pose des questions sur ce qui lui est arrivé. En fait, le président de la Cour a déjà, au début de l’examen de ce dossier, interrogé le mis en cause, célibataire, âgé de quarante-six ans, employé de son état dans des chantiers de construction. Avec ses amis, il louait une maison au quartier Moulay Rachid à Casablanca. En effet, il a nié devant la Cour avoir kidnappé la fille, l’avoir séquestrée, et encore moins abusé d’elle. Pour couronner le tout, il a assuré ne l’avoir jamais vue ou croisée quelque part au quartier tout en exprimant son étonnement d’avoir appris, ensuite, qu’il a été accusé de son viol. Toutefois, le magistrat lui rappelle son antécédent judiciaire en la matière, à savoir l’affaire de tentative de viol dont il était l’auteur et qui remonte à 2010 et qui lui a coûté cinq ans de réclusion criminelle. Sous la menace d’une arme blanche il avait conduit sa victime vers un terrain vague pour la violer. Heureusement, des jeunes qui passaient par là l’ont remarqué, immobilisé et ont pu ainsi sauver la jeune femme.
En effet, à propos de cette nouvelle affaire dont la victime est une mineure, ce pédophile s’est disculpé dès le départ de l’examen de son interrogatoire. Alors que les trois témoins, tous ses voisins, qui se sont présentés devant la Cour et ont prêté serment ont confirmé avoir vu de leurs propres yeux la fillette qui sortait, vers 20 h 30, de chez ce mis en cause en sanglotant. Lui demandant ce qui lui est arrivé, elle leur a révélé qu’elle a été abusée par leur voisin. Aussitôt, ils ont fait appel à ses parents qui ont alerté la police.
Quant à la victime, elle a affirmé à la Cour qu’elle venait de sortir de l’école. Son voisin l’a croisée et l’a sollicitée de lui faire une course, à savoir acheter du détergent. Seulement, lorsqu’elle est retournée, elle ne l’a pas trouvé au seuil de son domicile. En mettant ses pieds à l’intérieur, il l’a attrapée pour la faire entrer à une chambre, l’a déshabillée et abusé d’elle.
Verdict : Dix ans de réclusion criminelle.

Articles similaires

Faits-Divers

10 ans de réclusion pour un pédophile qui a abusé de 3 écolières

Dix ans de réclusion criminelle, tel a été le verdict rendu, récemment,...

Faits-Divers

Quatre cas de suicide dont trois femmes en trois jours

A Deroua qui relève de la province de Berrechid, une femme, septuagénaire,...

Faits-Divers

12 ans de prison ferme pour une prostituée qui a tué sa copine

Il est rare qu’une femme commette un meurtre. Quand un cas se...

Faits-Divers

Suite à une crise hystérique, il tue sa mère

Tous les habitants de la région de Lahraouiyine, au sud-est de la...