Un septuagénaire et un étudiant universitaire mettent fin à leurs jours

Un septuagénaire et un étudiant  universitaire mettent fin à leurs jours

Un père de famille, septuagénaire, a mis fin à sa vie par pendaison, la nuit du samedi au dimanche dernier, chez lui au quartier Byout Jdad, à Khouribga. Cet ancien employé de l’Office chérifien des phosphates aurait souffert de troubles psychiques. Il a été découvert par l’un de ses quatre enfants, pendu à une corde. Alertés, les éléments de l’autorité locale et de la police se sont dépêchés sur les lieux afin de diligenter une enquête pour déterminer les causes de ce suicide. Son cadavre a été évacué vers la morgue de l’hôpital provincial Hassan II pour être soumis à une autopsie.

Dans la même ville, plus précisément au quartier El Khouadria, un autre cas de suicide a eu lieu, jeudi dernier, lorsqu’un étudiant de dix-neuf ans qui poursuivait ses études en 1ère année -branche de la langue anglaise- à la Faculté des lettres et des sciences humaines à Beni Mellal, s’est donné la mort chez lui par pendaison.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *