Une fille de 3 ans victime d abus sexuel

Une fille de 3 ans victime d abus sexuel

Elle est encore enfant, son âge ne dépasse pas trois ans. Elle s’appelle Aya, encore innocente, ne sait rien de cette vie, ni des adultes. Pour elle, toutes les femmes sont ses «tantes» et tous les hommes sont ses «oncles» qui l’aiment, la cajolent et la dorlotent. Même ce jeune homme qui occupe le rez-de-chaussée de la demeure familiale est un «oncle» qui l’aime et qui lui achète des bonbons, du yaourt, chocolats et gâteaux.

C’est à Beni Mellal, quartier Outate, non loin de la gare routière, que demeure ce journalier, âgé de dix-huit ans, et la famille de cette fillette. La fillette s’est habituée à lui au point qu’elle rentre chez lui comme s’il était son grand frère. Sa famille ne lui reproche rien et la laissait rentrer chez lui librement. Personne ne l’empêchait de la rejoindre chaque fois qu’il arrivait.

Seulement, lundi 27 mai, elle est sortie de chez lui en sanglots. Sa mère la prend entre ses bras et l’emmène chez elle au premier étage qu’elle occupe avec sa petite famille. Elle lui demande ce qui lui est arrivé. La petite fille commence à expliquer à la mère que le jeune homme lui a enlevé le pantalon et a abusé d’elle. La mère perd la tête, crie, demande secours, appelle les voisins qui arrivent et empêchent le jeune homme de prendre la fuite. Les éléments de la police judiciaire se sont dépêchés sur les lieux et ont arrêté le jeune homme.

Au commissariat, il a été soumis aux interrogatoires. Il a tout nié. Mais, la fillette l’a contredit en expliquant qu’il l’embrassait sur la bouche et qu’il touchait sa partie intime. Elle a affirmé aux enquêteurs qu’il a essayé cette dernière fois de l’abuser directement au point qu’elle a éprouvé de la douleur. Sa culotte maculée de sperme a été saisie par les enquêteurs de la police scientifique pour l’examiner au laboratoire. Le jeune homme a été traduit devant le parquet général près la Cour d’appel de Beni Mellal.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *