Vengeance : Il tue celui qui a harcelé sa fiancée

Vengeance : Il tue celui qui a harcelé sa fiancée

Il est encore jeune de vingt-huit ans, sans antécédent judiciaire.

Il jouit d’une bonne réputation dans son quartier et parmi ses collègues, mais il s’est retrouvé, en fin de compte, face à un meurtre sur le dos. Sa fiancée, qui s’apprêtait à le retrouver le plus tôt possible sous le même toit du foyer conjugal, semble ne pas avoir encore cru ce qui est arrivé à leur couple. Quand le président de la Cour de la chambre criminelle, près la Cour d’appel de Casablanca, lui a demandé ce qui est arrivé au juste à son fiancé, elle a affirmé qu’elle rendait visite à sa future belle-mère qui était malade. Mais, quand elle l’a quittée pour rebrousser chemin, un jeune du quartier l’a harcelée tout en la tenant violemment par la main pour l’obliger à entretenir une relation amoureuse avec lui. Perturbée, elle a essayé de se débarrasser de lui et retourner chez sa future belle-mère et lui raconter ce qui lui est arrivé. Elle a également téléphoné à son fiancé qui n’a pas perdu de temps pour la rejoindre. Elle lui a demandé uniquement d’informer ses voisins qu’elle est sa fiancée. Mais la situation a débordé en un clin d’œil. L’harceleur a provoqué le fiancé. Une provocation qui a mis le jeune homme hors de lui pour lui donner quelques coups de poing. L’harceleur qui semble moins fort que le fiancé est tombé par terre.

Le fiancé a continué à lui donner des coups de pieds jusqu’au point que l’harceleur ait perdu connaissance. Le sang coulait de son visage. Ce dernier a été évacué vers le service des urgences de l’hôpital Mohammed V, à Hay Mohammedi, à Casablanca. Deux jours plus tard, l’harceleur est passé de vie à trépas suite à une hémorragie cérébrale. Le fiancé qui a été arrêté pour coups et blessures, a été poursuivi pour coups et blessures ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner.
Verdict : Huit ans de réclusion criminelle après avoir bénéficié des circonstances atténuantes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *