Faits-Divers

Youssoufia : Elle simule son enlèvement pour passer la nuit avec son amant

© D.R

Au fil des questions, la fille devenait de plus en plus perturbée. Bref, elle finit par cracher le morceau.

Il était 23h de ce samedi 6 octobre. Les larmes aux yeux, cette adolescente de douze ans rentre chez elle, à Youssoufia, pour se jeter dans les bras de sa mère. Et avant même que celle-ci lui demande ce qui lui est arrivé, elle dit qu’elles ont été kidnappées, elle et sa sœur, par une bande de malfaiteurs qui étaient à bord d’une voiture Fiat Uno. Elle a précisé que les malfaiteurs qui étaient cagoulés se sont débarrassés d’elle tout en gardant sa sœur, son aînée de trois ans. Rapidement, la police a été alertée par les parents des deux adolescentes.

Dès qu’ils ont entendu le récit de la mère, les enquêteurs en ont déduit que c’est une histoire rocambolesque. Pour en avoir le cœur net, ils ont commencé à interroger l’adolescente. Au fil des questions, la fille devenait de plus en plus perturbée. Bref, elle finit par cracher le morceau. L’adolescente a affirmé aux enquêteurs qu’elles sont sorties, vers 20h, de chez elles prétextant vouloir faire des photocopies. Mais une fois dehors, sa sœur, âgée de quinze ans, a téléphoné à son amant qui les a rejointes, à Hay Mohammedi. 

A bord de son vélomoteur, il a emmené les deux sœurs dont sa petite amie vers douar Cherradi relevant de la commune rurale Al Kantour. Y ayant passé deux heures, il a décidé de conduire l’adolescente de douze ans chez elle et de garder l’autre pour passer la nuit ensemble. Mais, le lendemain, dimanche 7 octobre, vers 3 h du matin, le jeune homme a été arrêté et la fille a été confiée à sa famille. Mardi dernier, le mis en cause a été traduit devant le procureur du Roi près la Cour d’appel de Safi poursuivi pour détournement d’une mineure et attentat à la pudeur.    

Articles similaires

Faits-Divers

Braquage d’une station d’essence à Ouled Taïma

Les éléments de la police judiciaire relevant de la sûreté d’Ouled Taïma...

Faits-Divers

Une relation homosexuelle finit dans le sang

Sans aucun doute, ceux qui fréquentaient ce bain maure d’Aïn Taoujdate, ce...

Faits-Divers

A Fkih Ben Saleh, un coup de couteau met fin à la vie d’un marchand de chaussures

Un jeune homme de vingt-quatre ans, marchand d’épices, qui a tué un...

Faits-Divers

Pour faux et usage de faux, deux gendarmes maintenus en état d’arrestation

La chambre du conseil relevant de la Cour d’appel de Settat a...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux