Échanges Maroc-Turquie : Un cadre juridique clair

Échanges Maroc-Turquie : Un cadre juridique clair

Les relations commerciales entre le Maroc et la Turquie sont régies par les dispositions de l’accord de libre-échange (2006).

Aussi, l’article premier de cet accord stipule que les parties établissent progressivement une zone de libre-échange concernant l’essentiel de leurs échanges pendant la période de transition de dix ans au maximum à compter de la date d’entrée en vigueur dudit accord.

Dans ce sens, le Maroc bénéficie de l’accès immédiat dès l’entrée en vigueur de l’accord.

À noter que l’accès immédiat a été accordé également pour une liste de produits originaires de la Turquie. L’accord en est actuellement à sa huitième année de démantèlement pour les produits originaires de la Turquie admis au Maroc avec 10% par an pour les produits industriels de la liste I, 3% par an les 4 premières années puis 15% à partir de la 5ème année pour les produits industriels de la liste II.

Par ailleurs, l’ALE entre le Maroc et la Turquie a été motivé en grande partie par l’intérêt de bénéficier du processus d’intégration Euromed à travers le cumul diagonal, notamment pour les produits textiles.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *