Couverture

“ Il n’existe pas de clans au RNI ”

Aujourd’hui le Maroc :on dit que vous êtes le dauphin de Ahmed Osman…
Najib Zerouali : En fait, je suis convaincu par les principes du parti que je suis attaché à communiquer et à propager. Cela dit, toutes mes actions et initiatives, je les mène en concertation avec le président.
Vote statut de dauphin doit faire jaser autour de vous et gêner des gens au sein du parti…
Ce n’est pas parce que cela gêne qu’on va s’arrêter de faire son travail.
Il semble que le RNI est traversé par des clans contradictoires. Confirmez-vous cela ?
Non, il n’existe pas de clans dans le parti. Par contre, il y a des approches et des idées différentes qui concernent souvent la forme et rarement le fond. Parfois, ces divergences atteignent le stade de la véhémence.
Cependant, beaucoup de personnes, en dehors du parti, souhaitent créer des clans au sein du RNI pour des objectifs précis. Mais personne n’est tombé dans le piège.
Le RNI, notamment son président, était pour le maintien du mode de scrutin en vigueur, uninominal à un seul tour. Maintenant, le parti a changé d’avis en soutenant le scrutin de liste à la proportionnelle… pourquoi ce revirement ?
Il est vrai que lors du dernier congrès du parti, Ahmed Osman a appelé pour le maintien du scrutin actuel. De même que Abderrahamne Youssoufi, à l’occasion des dernières assises de l’USFP, a parlé du scrutin uninominal à deux tours. En vérité, le président du RNI était pour un scrutin de liste conditionné et défini avec des mesures d’accompagnement et contre un scrutin de liste brut non assorti de conditions.
Le RNI assume-t-il totalement et pleinement le bilan du gouvernement ?
Le RNI, qui fait participe au gouvernement, est forcément partie prenante dans son bilan. Cependant, notre partie ne peut être comptable que de la gestion des ministères qu’il a géré directement. Par exemple, le département des Finances, qui conditionne l’action gouvernementale, le RNI n’en est pas responsable.

Articles similaires

CouvertureSociétéUne

INDH, un partenaire clé dans la mise en œuvre des politiques sociales

Célébration à Al Hoceima du 19ème anniversaire du lancement de l’Initiative

CouvertureSociétéUne

CORRIDOR ROUTIER PANAFRICAIN : LA BANQUE MONDIALE SOLLICITE LE MAROC

L’institution financière internationale cherche à impliquer le Royaume dans la réalisation de...

ActualitéCouvertureUne

Cobalt premium : Managem rassure

L’acteur minier panafricain est engagé dans la promotion de la transition énergétique...

ActualitéCouvertureUne

Publicité des médicaments : la Santé veut serrer la vis

Décret. L’avant-projet de décret portant visa de publicité des médicaments déposé sur...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus