Couverture

Jettou monte au créneau

Fermeté et intransigeance. Tels sont les qualificatifs par lesquels ont pourrait décrire l’intervention du Premier ministre, Driss Jettou, lors de la séance plénière de la Chambre des conseillers, consacrée à l’analyse des attentats meurtriers de Casablanca. Qualifiant le carnage du 16 mai dernier d’odieux, le Premier ministre a relevé qu’il s’agit bel et bien d’une « atteinte à la sécurité, à la paix et à la quiétude dont jouit le Royaume », et s’est recueilli sur les victimes innocentes tuées lors de ces attaques abjectes.
« Les commanditaires de ces agressions ignobles ont tenté de porter atteinte au modèle sociétal moderniste qui est le nôtre et que nous avons choisi ensemble -Roi, gouvernement et peuple-, de saper notre option démocratique, d’ébranler la stabilité et la quiétude dont jouit notre pays et d’entraver le processus de modernité et d’ouverture dans lequel nous nous sommes engagés avec détermination et une conviction commune », a déclaré le Premier ministre. Pour lui, ces agressions visaient également à porter atteinte à l’un des fondements de la société marocaine, à savoir la conciliation entre authenticité et modernité , élément spécifique à l’identité marocaine. Une vaine tentative d’entraîner le Maroc dans une logique de confrontation et de choc culturel, civilisationnel et idéologique.
Cet événement douloureux, précise M. Jettou, a eu l’effet d’un choc terrible, non seulement pour les habitants de Casablanca, mais aussi pour l’ensemble des Marocains, du fait que ces actes criminels ignobles sont étrangers aux traditions, aux moeurs et à la culture des Marocains.
« Ces actes ont été dénoncés et condamnés, de manière spontanée, par les différentes composantes de la société marocaine, partis politiques, organisations syndicales, associations de la société civile, médias audio-visuels et presse écrite, toutes tendances confondues », note-t-il. M. Jettou a également souligné le soutien et l’assistance internationale matérielle et d’expertise dont a bénéficié le Maroc pour remonter la piste des commanditaires et auteurs de ces actes abjects.
Avec un ton des plus ferme, le Premier ministre a affirmé que Le Maroc est un pays musulman depuis 14 siècles et le demeure, sans la moindre divergence entre ses fils sur nos choix doctrinaux et nos valeurs sacrées. « Le Maroc restera également uni dans sa condamnation et son ferme rejet de la logique de la violence, du choc des rites et des civilisations. Il triomphera, sans conteste, de ceux qui osent décreter, au nom de la religion, illicite ce que Dieu a permis et licite ce que Dieu a prohibé ».
Toutes les autorités de la sûreté et judiciaires compétentes ont été mobilisées pour les besoins de l’enquête. Ce qui a permis d’identifier rapidement les auteurs de ces actes criminels. Douze des quatorze terroristes, tous de nationalité marocaine, ont été identifiés dont deux sont en état d’arrestation. Les investigations se poursuivent. Le but est clair : éradiquer le terrorisme à la racine. « Les résultats obtenus, les moyens déployés et les effectifs mobilisés permettent au gouvernement de SM le Roi d’assurer l’ensemble des citoyens que notre pays est à l’abri du terrorisme et que notre patrie et nos concitoyens jouissent de sécurité et de stabilité », a déclaré M. jettou qui a rassuré également les hommes d’affaires, les investisseurs marocains et étrangers. Les mesures ont été prises pour préserver le climat de confiance et garantir la sécurité des personnes et des biens.
« J’affirme, du haut de cette tribune et devant les représentants de la Nation, que le gouvernement oeuvrera à la mobilisation de tous les moyens nécessaires pour traquer les commanditaires et les exécutants de ces crimes odieux où qu’ils se trouvent et quel que soit le voile derrière lequel ils se cachent ». Le choix est celui de la fermeté et de la rigueur pour poursuivre et punir les auteurs de ces actes en rapport avec leur gravité.
« Cet acte terroriste abominable ne nous empêchera pas de poursuivre le processus d’ouverture et de modernité engagé en cette terre bénie qui a su concilier entre authenticité et modernité, et ne nous fera pas renoncer au choix de la démocratie, du pluralisme et des droits de l’Homme », a-t-il insisté.
« Les Marocains, individus et groupes, formations politiques et société civile, ont toujours fait preuve, dans les moments difficiles de notre histoire, d’un esprit patriotique élevé et réagi avec spontanéité face à tout ce qui est susceptible de porter atteinte aux valeurs de l’authenticité et de la civilisation de notre pays ».
Partant de cet esprit, le Premier ministre a réitéré son appel à toutes les forces vives du pays à unifier les rangs et à faire preuve de vigilance dans la défense du projet sociétal irréversible que tous les Marocains ont choisi comme référentiel pour l’édification de l’avenir.

Articles similaires

ActualitéCouvertureUne

Industrie du futur, c’est maintenant ou jamais pour le Maroc !

Le développement fulgurant des nouvelles technologies révolutionne l’industrie. Alors que des puissances...

CouvertureSociétéUne

Population, santé, conditions d’habitation… Le HCP livre son bilan sur les indicateurs sociaux

Le HCP signale une baisse continue du taux d’accroissement global et naturel...

CouvertureEconomieUne

Le Maroc se lance dans la production d’avions-cargos

Des géants américains de l’aéronautique annoncent un accord pour l’installation d’une zone...

CouverturePolitiqueUne

Le Code de déontologie parlementaire bientôt adopté

Les deux Chambres ont ouvert vendredi dernier la session du printemps