Couverture

La fête de la grande muette

Les Forces Armées Royales sont désormais dotées d’une institution chargée de fournir un soutien matériel et moral aux anciens militaires et anciens combattants pour faciliter leur réinsertion dans la vie civile. Il s’agit de la Fondation Hassan II pour les œuvres sociales des anciens militaires et anciens combattants qui a tenu la première réunion de son Comité directeur, lundi à Rabat, sous la présidence effective de Son Altesse Royale la Princesse Lalla Meryem, que Sa Majesté le Roi Mohammed VI a nommée présidente effective de cette Fondation.
Cette première réunion a été marquée par l’allocution que SAR a prononcé à l’occasion du lancement des travaux de cette institution en présence des officiers supérieurs des Forces Armées Royales, le général de corps d’armée, Abdelhak Kadiri, inspecteur général des Forces Armées Royales, le général de corps d’armée Housni Benslimane, commandant de la Gendarmerie Royale, le général de corps d’armée, Abdelaziz Bennani, inspecteur de l’infanterie, commandant de la zone sud, ainsi que le ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de l’administration de la Défense nationale, Abderrahmane Sbai.  
Ont assisté aussi à cette réunion le général de division, Bouchaib Arroub, chef du troisième bureau, le général de brigade, Mohamed Belbachir, chef du 5-ème bureau, le colonel major, Ahmed Moujahid, commandant de la place d’armes de Rabat-Salé, le médecin-colonel, Mohamed Barouk, directeur des oeuvres sociales des FAR et les membres du Comité directeur de la Fondation Hassan II des oeuvres sociales des anciens militaires et anciens combattants.
Dans son allocution, SAR Lalla Meryem a mis en exergue les directives de S.M. le Roi Mohammed VI, président d’honneur de la Fondation, aux membres du Comité directeur les appelant à œuvrer pour la réalisation du projet de solidarité sociale assigné à cette institution "dans les délais impartis pour répondre aux attentes des personnes concernées par ses actions de bienfaisance, en respectant les règles de bonne gestion, en rationalisant ses ressources humaines et financières et en mobilisant des cadres compétents disponibles à donner le meilleur d’eux-mêmes, avec sérieux, transparence et abnégation".
S’agissant des objectifs de la Fondation, SAR Lalla Meryem a rappelé que "cette Fondation a été créée afin de maintenir les liens entre cette catégorie de citoyens et leur institution-mère, les Forces armées royales, et permettre leur réinsertion dans la vie civile, promouvoir l’entraide familiale et sociale entre eux, et garantir à leurs membres tous les moyens d’une vie digne, tels que les soins médicaux, la prise en charge des invalides, l’éducation et la formation de leurs enfants et la priorité qui doit leur être accordée pour l’accès aux postes administratifs dans les établissements publics et les collectivités locales, ainsi que la prise en charge des fils des martyrs, dans la pleine acception des valeurs de solidarité sociale et de reconnaissance du mérite pour les grands sacrifices consentis par leurs parents au service de la patrie et de ses valeurs sacrées".
Le lancement de l’action de la Fondation permettra ainsi à nos valeureux soldats, qui ont lutté en toute abnégation et fidélité pour la préservation de l’intégrité territoriale du Royaume, de bénéficier du soutien des FAR pour leur réinsertion dans la vie civile. Les familles de nos martyrs recevront aussi l’aide de cette institution qui prendra en charge les pupilles de la Nation en assurant leur tutelle, en reconnaissance du mérite pour les grands sacrifices consentis par leurs parents au service de la patrie et de ses valeurs sacrées.
Les premiers bénéficiaires de cette nouvelle institution seront les ex-prisonniers militaires ayant été détenus sur le sol algérien à Tindouf durant plus de deux décennies par le Polisario. Ces soldats pourront ainsi être aidés à se réinsérer dans la vie civile et recevront, pour cela, toute l’aide qu’il faudra pour les aider à vivre l’après-libération dans la dignité et l’honneur que leur doit la société pour le dévouement dont ils ont fait preuve en la défendant des ennemis de son intégrité territoriale.
Aussi, et afin d’accomplir la mission dont elle a été chargée par S.M. le Roi, cette Fondation a appelé les anciens militaires, anciens combattants, les familles concernées et les pupilles de la Nation à prendre contact avec elle en se présentant à la place d’armes du lieu de résidence où cette institution est représentée par son comité régional.

Articles similaires

ActualitéCouvertureUne

Industrie du futur, c’est maintenant ou jamais pour le Maroc !

Le développement fulgurant des nouvelles technologies révolutionne l’industrie. Alors que des puissances...

CouvertureSociétéUne

Population, santé, conditions d’habitation… Le HCP livre son bilan sur les indicateurs sociaux

Le HCP signale une baisse continue du taux d’accroissement global et naturel...

CouvertureEconomieUne

Le Maroc se lance dans la production d’avions-cargos

Des géants américains de l’aéronautique annoncent un accord pour l’installation d’une zone...

CouverturePolitiqueUne

Le Code de déontologie parlementaire bientôt adopté

Les deux Chambres ont ouvert vendredi dernier la session du printemps

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux