Couverture

Rabah Kébir regagne l’Algérie

Placé en résidence surveillée en 1992, après avoir revendiqué des attentats perpétrés en Algérie, il est parvenu à s’enfuir en quittant le territoire algérien pour s’installer en Allemagne.

Rabah Kébir, qui est accompagné de ses adjoints au sein de l’instance exécutive de l’ex-FIS à l’étranger Abdelkrim Ould Adda et Mohamed Guemati, rentre à Alger après avoir bénéficié de l’amnistie dans le cadre de la charte pour la paix et la réconciliation nationale.

A son arrivée, il a été accueilli par d’anciens dirigeants de l’ex-FIS dont le numéro deux Ali Belhadj, accompagné d’une foule de sympathisants.

Ali Belhadj, qui rejette la charte pour la paix et la réconciliation nationale, a affirmé qu’il est venu accueillir "un frère", qu’il a connu "dans l’épreuve, le travail et à l’intérieur du front".
Un important dispositif de sécurité a été déployé autour et dans l’aéroport à l’occasion du retour de Rabah Kébir.

Articles similaires

CouvertureSociétéUne

CORRIDOR ROUTIER PANAFRICAIN : LA BANQUE MONDIALE SOLLICITE LE MAROC

L’institution financière internationale cherche à impliquer le Royaume dans la réalisation de...

ActualitéCouvertureUne

Cobalt premium : Managem rassure

L’acteur minier panafricain est engagé dans la promotion de la transition énergétique...

ActualitéCouvertureUne

Publicité des médicaments : la Santé veut serrer la vis

Décret. L’avant-projet de décret portant visa de publicité des médicaments déposé sur...

ActualitéCouvertureUne

Développement hôtelier au Maroc, l’Espagne en Alerte

La concentration des investissements des majors mondiales de l’industrie hôtelière au Royaume...