Couverture

Report au 1er novembre du procès de l’enfant martyrisé à Marrakech

Ce nouveau report a été décidé par la Cour afin de permettre la traduction du rapport de l’expertise médicale à laquelle a été soumise la victime pour l’évaluation de la gravité du préjudice subi.

Le tribunal de 1-ère instance de Marrakech, rappelle-t-on, s’est déclaré le 15 septembre dernier incompétent pour statuer dans cette affaire, en décidant de transférer ce dossier auprès de la chambre criminelle de la Cour d’appel.

Cette affaire, dans laquelle est impliquée la mère adoptive du jeune Ahmed Yassine, une femme âgée de 55 ans, a éclaté le 31 mai dernier lorsqu’un voisin du quartier avait découvert le jeune enfant délaissé sur le toit d’une maison de l’ancienne Médina de Marrakech dans un état de santé en détérioration très avancée.

Articles similaires

CouvertureSociétéUne

INDH, un partenaire clé dans la mise en œuvre des politiques sociales

Célébration à Al Hoceima du 19ème anniversaire du lancement de l’Initiative

CouvertureSociétéUne

CORRIDOR ROUTIER PANAFRICAIN : LA BANQUE MONDIALE SOLLICITE LE MAROC

L’institution financière internationale cherche à impliquer le Royaume dans la réalisation de...

ActualitéCouvertureUne

Cobalt premium : Managem rassure

L’acteur minier panafricain est engagé dans la promotion de la transition énergétique...

ActualitéCouvertureUne

Publicité des médicaments : la Santé veut serrer la vis

Décret. L’avant-projet de décret portant visa de publicité des médicaments déposé sur...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus