Couverture

Un chef islamiste condamné à un an de prison

Trois autres membres d’Al Adl wal Ihssane (Justice et bienfaisance) ont été condamnés à la même peine pour la même infraction, a-t-on ajouté de même source. Il s’agit de Bachir Obeïd, Abderrahmane Khodeïr et Anouar Maghza.

M. Abbadi, membre de la direction de l’association, en est considéré comme le numéro deux. M. Abbadi a été jugé pour avoir rompu des scellés posés par les autorités, selon l’accusation. Il avait ouvert en mai son domicile à Oujda après que les autorités l’eurent fermé après la tenue de réunions de l’association jugées illégales.

Plus de 3.000 membres de l’association ont été interpellés et 335 d’entre eux ont été ou devaient être poursuivis par les tribunaux en 2006, avait indiqué récemment Fathallah Arsalane, porte-parole de cette association.

Al Adl wal Ihssane avait organisé durant l’été des soirées "portes ouvertes", déclenchant une campagne d’interpellations à travers le royaume.

Tolérée mais jamais reconnue, l’association est dirigée par le cheikh Abdessalam Yassine, un ancien opposant au défunt Hassan II.

Articles similaires

ActualitéCouvertureUne

La stratégie Maroc Numérique 2030 verra le jour dans les prochaines semaines

Top départ pour la deuxième édition du Gitex Africa Morocco. Ce rendez-vous...

CouvertureEconomieUne

Nouvelle stratégie pays de la BAD pour le Maroc

Employabilité, infrastructures, eau, énergie… les priorités de la Banque africaine de développement...

ActualitéCouvertureUne

La destination Casablanca-Settat mène la bataille de la «visibilité»

6 millions de touristes attendus dans la région d’ici 2030 et plusieurs...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus