Cyber-sécurité : Une transaction en ligne sur 50 était frauduleuse dans le secteur financier

Cyber-sécurité : Une transaction en ligne sur 50 était frauduleuse dans le secteur financier

Les cybercriminels n’ont de cesse de parfaire leurs outils et technologies. L’année dernière, 2 % des transactions dans le domaine de la banque en ligne et du commerce de détail en ligne ont été effectuées par des fraudeurs.

Selon l’analyse des événements identifiés par Kaspersky Fraud Prevention, 16 % des transactions étaient suspectes et ont nécessité des enquêtes approfondies. L’activité malveillante la plus souvent constatée était l’utilisation de logiciels malveillants ou des outils d’accès à distance. Dans l’e-commerce en particulier, les fraudeurs ont souvent utilisé des outils qui exécutent automatiquement des actions programmées.

Cependant, la fraude ne touche pas seulement le secteur financier, mais aussi le e-commerce. En ce qui concerne les fraudes détectées dans le e-commerce, 44 % des cas impliquaient la création des faux comptes. En s’inscrivant à plusieurs reprises à des programmes de fidélisation, les criminels reçoivent des points bonus de bienvenue, qu’ils vendent ensuite avec une remise. Pour rester à l’abri des techniques de fraude en constante évolution, Kaspersky recommande aux services et aux détaillants de limiter le nombre de tentatives possibles pour réaliser une transaction, réaliser des audits de sécurité et des tests de compromission pour découvrir les problèmes de sécurité potentiels dans le réseau de la société, implémenter l’authentification multi-facteurs pour minimiser les risques de compromission des comptes et installer une solution de prévention des fraudes qui peut être adaptée rapidement pour identifier de nouveaux schémas et méthodes de fraude.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *