En temps de Covid-19 : La santé plus que jamais au centre des intérêts de Microsoft

En temps de Covid-19 : La santé plus que jamais au centre des intérêts de Microsoft

Microsoft est au service de la santé. Son initiative 4Afrika illustre concrètement cette démarche via des partenariats stratégiques avec des prestataires de soins de santé de par l’Afrique et au-delà.

Ainsi, la multinationale fournit un support technique et des conseils commerciaux pour aider ceux-ci à atteindre leurs objectifs. «Tous ces fournisseurs de soins de santé ont eu un impact significatif dans leur sphère d’influence, mais avec l’arrivée de la pandémie Covid-19, nous avons constaté une recrudescence de l’utilisation des plates-formes et programmes existants de ces partenaires visant à fournir une réponse rapide et indispensable pour relever les défis actuels», explicite l’entreprise.

Des données immédiates par cloud

Comme le précise Microsoft, l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique sont déjà utilisés dans le domaine des soins de santé. Dans une situation en évolution rapide, ces outils peuvent considérablement aider à augmenter les temps de réponse et de préparation. Déjà, l’initiative 4Afrika s’est associée à BroadReach. Il était question de créer et de mettre en œuvre des solutions basées sur les données pour améliorer la gestion et la qualité des programmes de santé dans les régions mal desservies du monde. Dans ce sens, «Vantage», une plate-forme cloud intégrée, fournit des analyses puissantes qui aident les organisations de développement, de santé et de services à la personne à identifier rapidement les risques et les opportunités.

«Au cours de la crise de Covid-19, BroadReach a agi rapidement sur la transformation de ses plates-formes existantes en utilisant ses services cloud, basés sur Azure, pour recueillir rapidement des données auprès de milliers d’agents de santé sur le terrain et les télécharger instantanément dans l’application Vantage, à partir de laquelle des analyses avancées étaient fournies aux dirigeants pour gérer et se préparer à l’impact de la pandémie», détaille Microsoft.

Dans le domaine des soins de santé, des temps de réponse rapides sauvent des vies. Une enquête sur l’état des installations a, selon la même source, été produite par BroadReach permettant au gouvernement de rediriger les bonnes ressources vers les hôpitaux et les installations prioritaires, et de disposer ainsi du bon équipement et des fournitures médicales. L’analyse prédictive peut être utilisée pour aider à prévoir et à suivre les points chauds des épidémies.

Une solution de biométrie sans contact

Mieux encore, Microsoft a, avec son partenaire, Raphta, travaillé à développer des solutions logicielles et matérielles qui permettent, entre autres, d’utiliser la biométrie sans contact pour le contrôle d’accès aux installations. «Bien entendu, lors d’une pandémie où le virus peut se transmettre via les surfaces, l’accès sans contact prend une plus grande importance. Raphta propose désormais sa solution de biométrie sans contact Shuri aux hôpitaux, cliniques et bâtiments pour le dépistage et le confinement thermique, limitant ainsi les contacts et la propagation des virus», enchaîne l’entreprise. Et ce n’est pas tout. En utilisant un logiciel de reconnaissance faciale et la technologie d’imagerie thermique, Raphta mène actuellement des projets pilotes au Netcare Gardens Hospital de Johannesburg, en Afrique du Sud et au Kenyatta Hospital de Nairobi, au Kenya.

De la télémédecine pour détecter les patients aussi

En outre, la télémédecine est, selon la même source, un autre domaine où la technologie permet un diagnostic plus sûr et limite les contacts inutiles entre les patients et les prestataires de soins de santé. A ce propos, Sehat Kahani, une start-up de e-santé soutenue par 4Afrika, utilise les plates-formes de Microsoft pour fournir aux patients éloignés des centres de santé un accès à des médecins qualifiés via une plate-forme de télémédecine, tandis que les services de cloud computing permettent une disponibilité immédiate des dossiers des patients même sur un appareil mobile.

«Pendant la crise de Covid-19, Sehat Kahani utilise son application pour smartphone pour fournir des consultations virtuelles aux patients à travers le Pakistan», poursuit Microsoft. Sehat Kahani fournit également du contenu éducatif sur la pandémie et aide à diriger les patients vers les établissements de santé les plus appropriés si nécessaire. À l’aide de sa plate-forme de télémédecine, Sehat Kahani a pu informer plus d’un million d’utilisateurs sur le virus et a effectué plus de 6.000 consultations en ligne. L’entreprise compte actuellement plus de 160 femmes médecins travaillant sans interruption pour aider les citoyens à traverser cette crise sanitaire. «Le défi évident en Afrique est de combler le fossé dans la dispensation des soins de santé et de fournir un accès égal pour tous», conclut la multinationale.

Articles similaires

1 Comment

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *