La 6ème édition prévue en mode digital : Dernière ligne droite pour le symposium de la fibre optique

La 6ème édition prévue en mode digital : Dernière ligne droite pour  le symposium de la fibre optique

La 6ème édition du symposium de la fibre optique se tiendra mi-juin en mode digital.

C’est ce qu’annoncent les organisateurs de cette manifestation constituée d’un large panel d’institutionnels, en l’occurrence Orange Maroc et AOB Group en partenariat avec Huawei Maroc. Cette manifestation soutenue par l’APEBI vise à partager les avancées législatives sur le développement du très haut débit et de sensibiliser l’écosystème de la fibre optique à l’importance de la confiance numérique, particulièrement pendant cette période de fort usage des nouvelles technologies.

«L’objectif principal du Symposium reste d’informer l’écosystème de la fibre optique et du bâtiment sur les nouveautés concernant le très haut débit et de les sensibiliser à l’importance des sujets liés à la confiance numérique pour accompagner le développement accéléré des usages numériques des citoyens au Maroc», apprend-on à cet effet. L’évènement qui se déroulera sous forme de talkshows télévisés diffusés en live, s’articulera autour de deux principales thématiques. Les premiers échanges concerneront le volet législatif. A l’ordre du jour : la loi 121-12 promulguée en 2019 qui aborde le partage des infrastructures télécommunications. La loi sur les Partenariats-public-privé (PPP), dont le projet de décret va bientôt voir le jour, sera également présentée comme alternative à considérer dans le développement rapide du très haut débit au Maroc.

Des témoignages de success stories sur les PPP en Afrique seront partagés à la fin de la première plénière par le groupe Orange et Huawei Maroc. La deuxième plénière sera l’occasion pour l’ensemble de l’écosystème du très haut débit et de la construction de prendre connaissance des solutions concrètes qui assurent la sécurité numérique des bâtiments connectés. Par la même occasion, Orange Cyber défense sensibilisera aux failles liées à la vidéosurveillance qui n’est pas à l’abri des cyber-menaces et expliquera comment les caméras peuvent même augmenter le risque d’intrusion dans les bâtiments sans un système de sécurité numérique bien verrouillé. Pour sa part Huawei Maroc exposera ses solutions pour les maisons intelligentes et les possibilités offertes par une transmission très rapide et sécurisée du wifi. La clôture sera réservée à la commission télécommunication de l’APEBI qui va s’exprimer sur le rôle qu’elle peut avoir en tant que fédération dans la transformation numérique du secteur de la construction et du bâtiment.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *