Le e-commerce en pleine expansion / Cyberconsommation : Une tendance qui s’affirme

Le e-commerce en pleine expansion / Cyberconsommation : Une tendance qui s’affirme

Le e-commerce est en plein boom un peu partout dans le monde.

Le marché marocain fait d’ailleurs partie des plus dynamiques en Afrique selon l’indice du commerce électronique en B2C de la CNUCED, le pays est classé 6ème en 2020 après l’île Maurice, l’Afrique du Sud, la Tunisie, le Nigeria et le Kenya, et 85ème au niveau mondial. Avec le Covid-19, le e-commerce est une tendance qui s’est installée chez le consommateur. Au niveau mondial, le Maroc est classé au 95ème rang. En effet, les sites marchands et sites des facturiers affiliés au CMI ont réalisé 10.0 millions d’opérations de paiement en ligne via cartes bancaires, marocaines et étrangères, pour un montant global de 4,3 milliards DH durant la période des 9 premiers mois de 2020.

Il s’agit d’une hausse de +41,5% en nombre et +24,0% en montant par rapport à la même période de 2019. «Tous les indicateurs le confirment, le e-commerce au Maroc poursuit son progrès et le nombre de sites marchands a connu une croissance exponentielle. Plus de 1000 sites d’e-commerce sont actifs en 2019 dont près de 500 sites créés en 2019 et 300 qui ont démarré leur activité cette même année», rapporte une récente enquête sur le e-commerce au Maroc en 2020 réalisée par Sunergia Group. Cette étude affirme que 22% des répondants ont effectué leur premier achat en ligne durant le confinement. Plus globalement, 60% des personnes interrogées déclarent avoir déjà effectué des achats de produits/ services ou des paiements en ligne. Il s’avère que 37% des e-consommateurs «achètent des produits liés à la mode, comme des vêtements ou des chaussures, ce qui fait de cette catégorie la première du podium. Si on s’intéresse aux jeunes âgés de 18 à 24 ans, ils sont plus de 50% à acheter des produits de mode en ligne.

Derrière, 27% des cyberconsommateurs payent leurs réservations et frais d’hôtels, leurs billets de train ou d’avion sur Internet», indique l’enquête, précisant qu’ils sont 24% à acheter des repas en livraison comme avec Jumia Food ou Glovo. En dernier, on retrouve les paiements relatifs aux services de streaming, comme Netflix, Icflix, Spotify ou encore Youtube (23% des e-consommateurs sont concernés).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *