Phishing et applis de messagerie Kaspersky fait le bilan et et présente ses recommandations état des lieux

Phishing et applis de messagerie Kaspersky fait le bilan et et présente ses recommandations état des lieux

Une étude réalisée à partir de données anonymes fournies volontairement par les utilisateurs de Kaspersky Internet Security pour Android a permis de classer les applications de messagerie les plus populaires auprès des cybercriminels.

Sur la période allant de décembre 2020 à mai 2021, WhatsApp était l’application où a circulé le plus grand nombre de liens frauduleux (89,6% du total), loin devant Telegram (5,6%). Viber arrive en troisième position (4,7%), tandis que Hangouts ferme la marche (moins de 1%). Les pays les plus exposés aux tentatives de phishing sont la Russie (46%), le Brésil (15%) et l’Inde (7%). De son côté, La France a seulement subi 0,55% tentatives. Au total, 480 tentatives par jour ont été détectées dans le monde.

D’après l’étude, les applications de messagerie sont devenues les outils de communication les plus populaires en 2020, avec un nombre d’utilisateurs actifs mensuels supérieur de 20% à celui des réseaux sociaux. Les résultats montrent également qu’en 2020, 2,7 milliards de personnes utilisaient des applications de messagerie, chiffre qui devrait atteindre 3,1 milliards à l’horizon 2023, soit près de 40% de la population mondiale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *